La COPOEL veut mettre 25 agents au chômage technique

Avec l’ouverture du marché au chinois, pas l’ombre d’une graine sur le marché. Conséquences, des huiliers tels que la compagnie d’exploitation des oléagineux  (COPOEL) se trouve dans une situation inconfortable. Conséquence, des huiliers se retrouvent sans matière première. Pour parer à ce manque de matière première, la direction de la COPOEL décide de mettre 25 agents au chômage technique. Une décision qui n’est pas du gout des travailleurs. Ces agents de la COPOEL refusent d’être l’agneau du sacrifice.

Pape Dieng renvoi douze(12) agents de la SENELEC

Le courant ne passe plus entre les travailleurs de la senelec et pape Dieng. Ce dernier à la tête de la SENELEC a trouvé des centaines d’agents en service dans cette entreprise sans contrat. Pour régler cette question, Pape Dieng licencie douze(12) travailleurs de la SENELEC de la région du nord sans motifs a laissé entendre Christophe Kabou, secrétaire régionale de l’Uts de Kaolack. Selon lui, Pape Dieng veut sacrifier les travailleurs sans motifs pour une simple raison qu’il ne peut plus les payer.

Femmes, jeunes, chefs religieux et autorités bradent la chaleur pour une paix définitive en casamance

La bataille pour la paix en Casamance n’est plus une affaire des sudistes. Longtemps considérée comme une guerre régionale, le conflit casamançais est devenu une affaire nationale. En effet, les femmes de Kaolack, toutes de blancs vêtus ont sillonné les artères de la ville de Mbossé Coumba Djiguene pour demander leur implication dans le processus de recherche de la paix dans la région sud du pays.

Financement des femmes Celles de Kaolack se sentent oublier par la tutelle.

Les femmes de Kaolack n’en peuvent plus d’être reléguées au second plan dans l’obtention des financements. Elles demandent à Mariama Sarr et Moustapha Diop de presser le pas.

Baromètre Jangandoo: Faible taux de réussite des élèves de la région de Kaolack

L’école sénégalaise se porte mal. La région de Kaolack fait parti des régions les plus vulnérables en selon les résultats produits par le baromètre Jangandoo. En effet ses résultats montrent que le niveau des élèves âgés de 6 à 14 ans reste encore faible. Selon Pape Mbodj les élèves vivant avec des parents analphabètes, veufs ou divorcés ont un niveau d’études faibles. Dans la région de Kaolack, le niveau des élèves issu du monde rural est plus performant que ceux des villes.

KAOLACK Marche de protestation contre l’accaparement de leur terre Le plan REVA de Wade ne fait plus rêver les populations d’Ourour.

Le plan retour vers l’agriculture (REVA) est devenu un plan de retour vers l’esclavage. Ces populations victime du plan REVA demande aux autorités d’agir pour éviter un Fanay2.

POUR UNE DILIGENCE DES OPERATIONS DE FINANCEMENT LES FEMMES DE KAOLACK SONNENT LA GRANDE MOBILISATION

La Fédération des associations des femmes sénégalaises (Fafs), les groupements de promotion de la femme (Gpf), associations et autres organisations de femmes ont été, dimanche dernier, à l’origine d’une forte mobilisation dans la capitale du Saloum.
 

Kaolack : 14 détenues formées en transformation des produits locaux

Quatorze femmes détenues de la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Kaolack ont été formées dans les métiers de transformation de produits locaux et à la pâtisserie, en vue de préparer leur réinsertion sociale, a appris lundi l’APS.

KAOLACK/ QUALITE DES APPRENTISSAGES DESTINES AUX ENFANTS 16 % DE RÉUSSITE ENREGISTRÉS AUX DIFFÉRENTES ÉPREUVES-TEST

L’Institut fondamental de l’Afrique noire (Ifan), en collaboration avec le ministère de l’Education nationale et l’organisation « Jangandoo », un cadre formel choisi pour mesurer l’impact de la qualité des apprentissages des enfants au Sénégal, ont procédé samedi à la restitution des études relatives à la qualité des apprentissages dispensés cette année, dans la région de Kaolack. Présidée par le gouverneur en charge des questions administratives, Abdoul Aziz Diagne, cette rencontre a donné comme résultat un taux de 16,1 % de réussite dans les différentes épreuves test.

Sénégal: 5e édition du concours national d'art culinaire - Ziguinchor remporte le Grand prix

La région de Ziguinchor a remporté le grand prix de la cinquième édition du concours national d'art culinaire organisée à Kaolack par l'Union nationale des femmes restauratrices du Sénégal (Unafres) et qui a réuni pendant plusieurs jours huit régions sur les quatorze que compte le Sénégal.

Aussi s'est-il agi de promouvoir auprès des consommateurs cet immense potentiel et cette diversité des produits agricoles pour les inciter à consommer local.

Kaolack: des acteurs sensibilisés aux techniques de conservation des sols

Le Projet de renforcement des capacités pour le contrôle de la dégradation des terres et la promotion de leur valorisation dans les zones de sols dégradés (CODEVAL) a organisé une visite de terrain à Ndiaffate (Kaolack) pour sensibiliser les enseignants et des élus locaux du département sur ses acquis obtenus dans la conservation des terres en vue de sa démultiplication.

Les écoles coraniques prédominent à Kaolack, centre du Sénégal (enquête)

L’enquête 2014 d’évaluation des apprentissages des élèves âgés de 6 à 14 ans « Jángandoo » montre une prédominance des daaras (écoles coraniques) dans la région de Kaolack (centre) avec près de 65% des lieux d’apprentissage, a appris APA samedi auprès du Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES) de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar ( UCAD), auteur de l’enquête.

Sénégal: plus de 11% des directeurs d'écoles de Kaolack n'ont pas le Bac (enquête)

Les directeurs de plus de 11 pour cent des écoles de la région de Kaolack (centre) visitées dans le cadre de l'enquête ‘’Jángandoo’’ 2014 n'ont pas le baccalauréat.

"Sur l'ensemble des lieux d'apprentissage (60 au total) visités dans la région de Kaolack, 11, 8% sont dirigés par des directeurs qui ont le niveau BFEM (contre 21, 1% au niveau national), 62, 8% sont managés par des directeurs de niveau Bac, 25, 5% ont des directeurs de niveau supérieur (Bac et plus)", explique l'enquête restituée samedi à Kaolack, en collaboration avec l'Association pour la promotion de la femme sénégalaise (APROFES).

Forte baisse du paludisme en un an, dans la région de Kaolack

Le nombre de cas de paludisme est trois fois moins important du premier trimestre de 2014 à celui de cette année, dans la région de Kaolack (centre), a indiqué jeudi le superviseur régional des soins primaires de la région médicale, Salif Camara.

Les radios communautaires à l’école de l’ANACIM

Pour éviter l’affolement et la panique de certains producteurs notés dans l’hivernage dernier avec les longues pauses pluviométriques enregistrées, l’agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie(ANACIM) a  pris les devants. Pour se faire, en partenariat avec les l’union des radios associatives et communautaires du Sénégal a initié un atelier de formation de 80 animateurs de radios pour une large diffusion de l’information climatique au bénéfice du monde rural.  Cet atelier permettra la vulgarisation de l’information à la base en vue du changement de comportement.

Pages

S'abonner à Kaolack RSS