La criminalité au Sénégal en chiffres en 2015 : 3450 infractions soit 42217 personnes interpellées, Dakar, Thiès et Kaolack plus criminogènes

La criminalité gagne du terrain sous nos cieux. Le nombre de personnes interpellées et les cas répertoriés font froids au dos. Selon le Directeur de la Sûreté urbaine (Su), le commissaire Ibrahima Diop, ce sont des milliers de personnes qui ont été interpellées pour divers délits depuis le début de l’année 2015 à nos jours.
A l’en croire, les statistiques qui couvrent la période du 1er avril au 30 juin, fait état de 3450 infractions confirmées sur procès-verbal d’enquête d’Officiers de Police judiciaire.
Cependant, l’essentiel des affaires qui envahissent les bureaux des Commissaires de police sont les suivantes : 1243 cas d’infractions concernant les «atteintes aux biens d’autrui», 619 vols aggravés autrement appelés vols qualifiés, 46 cas d’abus de confiance, 203 cas d’escroquerie et 118 cas de faux et usage de faux en écritures privées.
Dakar, Thiès et Kaolack : les villes les plus criminogènes
Le premier trimestre de l’année qui comprend la période du 1er janvier au 31 juin, 3659 infractions commises pour 4279 suspects arrêtés et déférés au Parquet…
Pour les ressortissants étrangers, 278 personnes ont été interpellées au cours des deux trimestres de l’année en cours pour trafic de drogue et cybercriminalité tournant autour du sexe et de l’escroquerie. Outre les étrangers, des personnes s’activant dans la vente illicite de débits de boisson, ont été interpellés à différents endroits du pays.

G. MANSALY

Tags: 
Source: 
Actusen.com

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Facebook Comments Box

Kaolack Tags