« Le ministre de l’Agriculture a augmenté le revenu des producteurs », selon les jeunes de Kaolack

Le ministre de l’Agriculture  et de l’Equipement rural, en tournée vendredi dernier à Kaolack, a constaté de visu, l’état des stocks d’arachide disponibles dans les localités de Ndiaffate Escale et Sérère, Taïba Niassène, Kahone et à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack. Une manière pour le Dr Papa Abdoulaye Seck  de couper court à toute la polémique lancée autour des chiffres annoncés par le Gouvernement.

Dans cet ordre d’idées, les jeunes producteurs de Kaolack, dans un communiqué,  ont noté à leur tour «la meilleure campagne de distribution des intrants jamais réalisé au Sénégal ».

« Nous avons enregistré une bonne production plus de 1 121 000 tonnes d’arachide un an avant l’échéance fixé dans le cadre du PSE. Ces résultats ont été validés par les organismes internationaux (PAM, FAO, CILSS, FEWSNET, UE) et l’Etat du Sénégal», ont-ils soutenu.

Aussi s’interrogent-ils sur les motivations de ceux qui réfutent « ces résultats extraordinaires sans argument valable ni instrument de mesure.Il est important de se poser la question de savoir que vaut la parole de ces gens face aux arguments de validation de la FAO, du PAM et des autres organismes internationaux».

Dans la foulée, ces jeunes de Kaolack n’ont pas manqué de louer le travail effectué par le ministre Papa Abdoulaye Seck pour la bonne préparation de la campagne de commercialisation avec un  Conseil interministériel du 05 novembre 2015 qui a validé les onze mesures proposées par tous les acteurs y compris les huiliers.

Tout ce travail effectué, rappellent-ils, lui a valu «une reconnaissance nationale (vote du budget à l’Assemblée Nationale sans débat) et internationale. Il faut noter qu’aucun ministre de l’Agriculture n’a eu au paravent un vote de son budget sans débat».

Raison pour laquelle, avancent-ils, «tous les producteurs remercient Monsieur le président de la République pour avoir nommé le ministre Pape Abdoulaye Seck qui a apporté un changement dans le monde rural. Ils soulignent avoir constaté la fin du mbappat, l’augmentation de leur revenu et la fin de leur calvaire pour la commercialisation de leur production».

Toutes choses qui font que les jeunes producteurs de Kaolack sont contre la position des huiliers qui réclament la tête du ministre, « parce qu’ils veulent acheter l’arachide à 200 Fcfa là où les autres acquéreurs payent plus de 250 Fcfa ».

«C’est utopique de vouloir contraindre nos braves producteurs à renoncer à une augmentation de leurs revenus alors que l’huile produite à partir de leur production par les huiliers est hors de leur portée. Nous invitons les huiliers et l’ensemble des acteurs à soutenir le Ministre de l’Agriculture et à investir davantage dans la filière pour l’intérêt des producteurs qui sont plus de 7 millions de Sénégalais».

Source: 
senego.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags