1 126 000 tonnes, un chiffre faux qui risque d’envoyer plus de 300 travailleurs au chômage.

Le moment est venu pour le ministre de l’agriculture Pape Abdoulaye Seck de justifier les 1 126 000 tonnes de production arachidière qu’il a annoncée pour cette année. En effet trois mois après le démarrage de la campagne de commercialisation aucune graine n’est plus visible sur le marché. Les huiliers plus touchés par le séisme risquent de mettre la clé sur le paillasson. Sur 1 126 000 tonnes annoncés, la production de cette année ne dépasse pas les 300 000 tonnes répartis comme suit: la SUNEOR avec un quota de 300 000 tonnes n’a collecté que 7076 tonnes, pareils pour la Copéol qui au lieu de 200 000 tonnes s’est retrouvé avec 18 678 tonnes. La West African Oil  a 6036 tonnes au lieu de 80 000 tonnes. La CAI de Touba a collecté 281 tonnes contre 50 000 tonnes annoncé. Les exportations se chiffrent à 114 440 T au lieu de 850 000 T. Ce qui fait un total de collectes de 146 511 T contre 850 000 T de quotas annoncé par l’état. Ajouté à cela la consommation locale. La production de cette année est estimée à 300 000 T. Cette réalité du terrain qui contredit le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Pape Abdoulaye Seck plonge les huiliers dans le désarroi total. La SUNEOR est au ralenti tandis que la Copéol va mettre 300 travailleurs à la rue le 20 Mars prochain. Puisque c’est à la base du chiffre annoncé par le ministre, qu’elle avait signé des contrats sur la base de son quota de 200 000 T. Aujourd’hui la Copéol ne peut plus honorer ses engagements ce qui va coûter à 300 travailleurs leurs postes. Ses travailleurs composés de  150 saisonniers, 25 permanents et plus de 200 journaliers vont plier bagages. Un chaos généralisé des travailleurs du syndicat national des travailleurs des industries des corps gras et activités similaires au Sénégal qui exige la tête de Pape Abdoulaye Seck, un ministre manipulateur de chiffres. Ces travailleurs par la voix de leur porte-parole Amadou Sonko prennent avec des pincettes les  chiffres de 50 000 T de semences certifiés et 25 000 T de semences écrémées déjà collectées par les opérateurs semenciers comme annoncé par Pape Abdoulaye Seck.

Auteur: 
MARIE BERNADETTE SENE

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags