8ème Foire régionale de l’élevage de Kaolack : Les acteurs se penchent sur le vol de bétail et l’autosuffisance en moutons

La 8e édition de la Foire régionale de l’élevage de Kaolack s’est ouverte, samedi. Une tribune mise à profit par les autorités du secteur  pour rassurer les Sénégalais sur les grands acquis dans le domaine d’autosuffisance en mouton de Tabaski et de lutte contre le vol de bétail. Cette manifestation est organisée par l’Association de gestion et d’amélioration de la race Ovine et constitue une vitrine pour les éleveurs du centre du pays.

Trois ans après l’adoption de la loi sur le vol de bétail, ce texte fera l’objet d’une évaluation exhaustive des acteurs de l’élevage. «Le président Macky Sall a instruit le ministre de l’Élevage et des Productions animales en rapport avec son collègue de la Justice de mener, avec tous les acteurs du secteur, une large évaluation de la loi sur le vol de bétail, entrée en vigueur en 2014. Une démarche rendue nécessaire par les complaintes de plusieurs acteurs qui voient des mis en cause circuler librement, quelques semaines après leur emprisonnement», a déclaré le Dr Dame Sow, qui a représenté le ministre Aminata  Mbengue Ndiaye. Il a indiqué que plusieurs mesures sont ciblées pour venir à bout de ce phénomène : renforcement du dispositif législatif et réglementaire, l’identification du bétail avec l’utilisation de puces électroniques ou généralisation des comités de vigilance, entre autres.

Abordant le 2e thème portant sur l’autosuffisance en mouton de Tabaski, le Dr Dame Sow a annoncé que 100 moutons de race « Ladoum » seront distribués dans les régions centres du pays dans le but d’améliorer le cheptel national. La même démarche sera adoptée pour la production de lait avec l’importation de mille vaches de la France. Le représentant du ministre de l’Élevage et des Productions animale a rappelé la tenue imminente d’un conseil interministériel consacré au financement du secteur regroupant, entre autres, les techniciens du ministère de l’Économie et des Finances et leurs collègues de l’Élevage. «Toutes les pistes seront explorées en vue de trouver des financement pérennes au secteur qui constitue un pilier du Plan Sénégal émergent»,  a assuré le Dr Dame Sow. Auparavant, le président de l’Association pour la gestion et l’amélioration de la race ovine, organisatrice de la foire, s’était réjoui de la pérennisation de ce rendez-vous annuel des passionnés de l’élevage. Il a lancé un appel pour renforcer les mesures législatives et réglementaires pour la sauvegarde de ce patrimoine national que constitue les moutons de races victimes de plus en plus de prédateurs bénéficiant le plus souvent d’une « forme d’impunité déconcertante ».

Elimane FALL
 

Tags: 
Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags