Accès au soins : La commune de Thiomby réclame un 2ème poste de santé

Les autorités municipales de Thiomby, une commune située dans le département de Kaolack, ont sollicité du gouvernement un deuxième poste de santé pour la circonscription administrative. Elles justifient cette demande par l’accroissement de la population et les perspectives économiques qui s’ouvrent à la localité.

Erigée en commune depuis 2014, à la faveur de l’entrée en vigueur de la réforme territoriale communément appelée Acte 3, l’ancienne Communauté rurale (Cr) de Thiomby n’a pas fini de se développer. Sous l’impulsion du nouveau conseil municipal dirigé par l’ingénieur polytechnicien Alexandre Ngom, la localité voit grand. Le forum économique initié par les élus constitue un cadre de concertation et d’échanges sur le développement de cette municipalité coincée entre Gandiaye et les rives du Saloum. Un enclavement qui n’empêche pas Thiomby de tracer son sillon sur la voie de l’émergence. Une vision prospective pour la matérialisation de laquelle les pouvoirs publics sont attendus, notamment sur la question des infrastructures de base. En priorité la construction d’un deuxième poste de santé. Le seul existant, situé dans le chef-lieu de la circonscription, ne peut plus répondre à la forte sollicitation des populations. « Nous réclamons un deuxième poste de santé pour la commune pour faire face à l’afflux des patients qui nous viennent des 26 villages de la commune. La structure est débordée ainsi que le personnel sanitaire insuffisant pour cette tâche. L’avènement des politiques de gratuité des soins, le plan sésame et la Couverture maladie universelle (Cmu) ont dopé la demande en soins dans la localité et seul un autre poste de santé pourrait permettre d’y faire face », a justifié Mamadou Sarr, adjoint au maire lors d’un point de presse dans la capitale régionale. Ce deuxième poste va venir soutenir les importants efforts consentis par l’équipe municipale dans ce secteur. Comme en témoigne l’ambulance médicalisée acquise par les soins du maire et qui a décidé de consacrer ses indemnités pour son fonctionnement ainsi que la prise en charge du salaire du chauffeur.

L’éducation n’est pas aussi en reste. Thiomby qui a obtenu des résultats probants aux divers examens de l’enseignement élémentaire et moyen, réclame un quatrième Collège d’enseignement moyen (Cem) voire un lycée mixte. « Nous voulons éviter la forte déperdition scolaire favorisée par les déplacements à Gandiaye ou à Kaolack de nos élèves avec une prise en charge sur place souvent problématique », a plaidé l’ancien Pcr Ibrahima Faye lors du face-à-face avec la presse régionale.

Pour rappel, la commune de Thiomby qui fait une superficie de 1.600 ha dont 9 km de côtes sur le fleuve Saloum, compte 26 villages et une population de 17.000 âmes. Elle recèle d’énormes potentialités en matière de productions halieutiques et agricoles. Elle fut la seule localité remportée par la coalition « Dekkal Gor du président Macky Sall » lors des locales de 2009.

Elimane FALL
 

Tags: 
Auteur: 
Elimane FALL
Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags