BOURSES DE SECURITE FAMILIALE ET LUTTE CONTRE LES INEGALITES SOCIALES 30 MILLIARDS OCTROYES A 300.000 MENAGES PAR AN, A PARTIR DE 2017

Dans le cadre du Programme national des bourses de sécurité familiale (PNBSF), l’Etat prévoit d’octroyer 30 milliards de F Cfa à 300.000 ménages pauvres par an, à partir de 2017. Mme Anta Sarr Diacko, la déléguée générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale en fait la révélation lors d’un forum économique à Diakhao (Fatick). Conçu pour «lutter contre les inégalités sociales», 9.869 enfants ont bénéficié de ce programme social étatique, soit un milliard 609 millions de F Cfa distribués depuis 2013 dans le département de Fatick, a-t-elle confié à l’APS.

30 milliards de F Cfa seront octroyés à 300.000 ménages pauvres par an, à partir de cette année, dans le cadre du Programme national des bourses de sécurité familiale (PNBSF). La déléguée générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale, Anta Sarr Diacko, en a fait la promesse, samedi, à Diakhao (Fatick). Selon l’APS, intervenant à un forum économique organisé par le député-maire de Diakhao, Pape Birame Touré, elle a soutenu que «le chef de l’Etat a assigné à la Délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale d’atteindre 300.000 ménages en 2017. C’est pourquoi nous allons distribuer, à partir de cette année, des bourses familiales d’un montant global de 30 milliards de F Cfa à 300.000 ménages». Mme Diacko a rappelé que le gouvernement a lancé le PNBSF en 2013 pour «lutter contre les inégalités sociales», avec comme mission de «rendre autonome ces groupes vulnérables» et les protéger de ce «cercle vicieux de transmission intergénérationnelle de la pauvreté», a ajouté Anta Sarr Diacko.

UN MILLIARD 609 MILLIONS A 9.869 ENFANTS DANS LE DÉPARTEMENT DE FATICK

A en croire la déléguée générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale, de 2013 à maintenant, 9.869 enfants vivant dans le département de Fatick ont bénéficié des bourses de sécurité familiale octroyées par l’Etat. «Actuellement, nous en sommes à 9.869 bénéficiaires dans le département de Fatick», a dit Anta Sarr Diacko à des journalistes en marge d’un forum économique organisé samedi à Diakhao. Et d’ajouter que les financements perçus par les bénéficiaires des bourses de sécurité familiale, de 2013 à nos jours, dans le département de Fatick, s’élèvent à un milliard 609 millions de F Cfa.

Mme Diacko affirme, toujours dans l’APS, que les critères d’accès à ces bourses sociales reposent essentiellement sur un indice de pauvreté calculé par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). «A partir des données fournies par l’ANSD, nous parcourons les zones de pauvreté pour attribuer les bourses. C’est dans les zones les plus pauvres du pays que nous retrouvons les plus grands nombres de bénéficiaires de bourses de sécurité familiale», a-t-elle expliqué, soulignant que les régions de Kaolack et de Kolda font partie des mieux servies par la Délégation générale à la Protection sociale et à la solidarité nationale.

Tags: 
Auteur: 
Ibrahima DIALLO
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags