Clôture de la quinzaine de la femme : Mariama Sarr remet 22 moulins aux femmes de Fatick

La Quinzaine nationale de la femme a été clôturée, mardi dernier, à Fatick, dans le département de Gossas. A l’occasion, 22 moulins à mil ont été remis aux femmes de la région.

Le gouvernement est dans une dynamique d’alléger les travaux de la femme rurale. C’est ce qui justifie la remise de 22 moulins à mil à celles qui vivent dans la région de Fatick. A l’entame de son propos, Mariama Sarr, présidant la journée régionale de Fatick qui clôture la 29ème édition, a noté que la quinzaine nationale de la femme revêt une «importance capitale». Car elle offre l’opportunité de procéder, entre autres, à un bilan des réalisations et progrès enregistrés dans le cadre de l’autonomisation socioéconomique des femmes et des jeunes filles, d’identifier les contraintes et de proposer de fortes recommandations pour les trois années d’exécution du Pse. « C’est pourquoi, le gouvernement, en rapport avec les partenaires techniques et financiers, a conçu et mis en œuvre un certain nombre de projets et programmes pour le renforcement des droits humains et la promotion économique des femmes et des jeunes filles », a indiqué Mariama Sarr.

D’après elle, la région de Fatick a bénéficié des programmes de son département ainsi que d’autres comme la construction de cases des tout-petits de Diakhao et de Diarère dans le cadre de la politique de développement intégré de la petite enfance; la construction du siège de la mutuelle d’épargne et de crédit « le Sine » pour un montant de 20 millions de FCfa par la Direction de la microfinance, la dotation en matériels d’allégement des travaux de la femme (34 équipements) en 2015; le refinancement de la mutuelle d’épargne et de crédit « le Sine » à hauteur de 100 millions de FCfa et à un taux préférentiel par le Fongip; 22.824 bénéficiaires de bourses de sécurité familiale; la distribution de 314 équipements post récoltes composés de couples «moulin+ décortiqueuse». Mais aussi de batteuses à mil, à riz, broyeuses d’arachide, presses à huile, moulins à mil, décortiqueuses à riz, décortiqueuses d’arachide, de séchoirs, d’unités de transformation de noix de cajou par le Pudc, la construction de six forages par le Pudc, les réalisations du Projet d’appui à la petite irrigation locale et du Programme multinational de renforcement de la résilience à la sécurité alimentaire et nutritionnel au Sahel (P2rs) en faveur des femmes.

 

Auteur: 
Serigne Mansour Sy CISSE
Source: 
Le Soleil

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Facebook Comments Box

Kaolack Tags