CMU : une nouvelle stratégie pour booster le taux de couverture

Le directeur général de l’Agence de la couverture maladie universelle (ACMU), Cheikh Seydi Aboubacar Mbengue a décliné, samedi à Keur Madiabel, la nouvelle stratégie de sa structure destinée à porter le taux de couverture national de "50% actuellement à 83% au 31 décembre 2017".

"Pour atteindre cet objectif, l’ACMU va mettre en œuvre dans quelques semaines, l’initiative de la couverture maladie universelle des élèves en liaison avec le ministère de l’Education nationale" a-t-il indiqué.

Seydi Ababacar Mbengue participait à une conférence de sensibilisation sur la CMU organisée par la délégation départementale des jeunes de l’Alliance des forces de progrès (AFP) de Keur Madiabel.

"Si nous enrôlons quelque 3 millions d’élèves dans la CMU cela va booster très fortement le taux de couverture" a-t-il souligné, ajoutant que l’agence va également dérouler une stratégie pour enrôler les unités professionnelles du secteur informel.

"Il s’agit entre autres des associations de mécaniciens, de coiffeuses, ou encore de menuisiers", a énuméré le directeur de l’Agence qui va dérouler un grand programme de communication sur la CMU.

"Nous souhaitons qu’au 31 décembre 2017, que le chef de l’Etat, Macky Sall, dans son discours à la nation, dise aux Sénégalais que la CMU a atteint un taux de couverture national de 83%" a-t-il soutenu.

Seydi Ababacar Mbengue a rappelé qu’au lancement du programme, le 20 septembre 2013, le taux de couverture au Sénégal était de 20 % et le président de la République, Macky Sall avait demandé à le porter à 75% au 31 décembre 2017.

"Nous sommes sur la bonne voie même si l’objectif n’est pas encore atteint. Nous sommes actuellement à peu près à un taux de couverture national de 50%. Il nous faut donc, avancer plus vite, pour aller d’abord vers l’objectif assigné de 75% et aller au-delà avec 83% de couverture, le 31 décembre 2017" a dit M. Mbengue.

La manifestation a enregistré la présence du député Khouraïchi Niass, de la conseillère des collectivités locales, Awa Sow, du maire de Keur Madiabel, Aliou Kébé, du médecin-chef de Kaolack, Doudou Séne et des chefs religieux.

MNF/AB/PON

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags