Commune de Ndiaffate (Kaolack) : La mairesse Aïssatou N'diaye décore les meilleurs èlèves de sa localité

La mairesse de Ndiaffate, dans le département de Kaolack, a décoré les 95 meilleurs élèves de l’année 2015 dans la localité. Cet acte posé par Aïssatou N'diaye a été apprécié par toute la population qui n’a cessé de prier pour la réussite de la mission de la jeune responsable de l’Alliance pour la République (Apr).
Prenant la parole, Aïssatou Ndiaffate a expliqué n'avoir fait que son devoir de mairesse et ceci, incitera les autres élèves à travailler encore plus durant l’année scolaire pour aussi bénéficier de ces aides. Ne s’arrêtant pas là, elle a voulu un peu s’expliquer sur la question de la réduction du mandat présidentiel.

«La polémique sur la réduction du mandat de Macky Sall n’a ni queue, ni tête»

Pour la mairesse de N'diaffate : «Il faut que les gens arrêtent cette polémique qui n’a ni queue, ni tête. Le Président de la République a été élu pour 7 ans, a prêté serment pour 7 ans. Mais pour respecter sa parole donnée, lors de la campagne électorale, il a manifesté le besoin de réduire son mandat à 5 ans. Pour cela, il a déclaré qu’il allait soumettre le texte au Conseil Constitutionnel pour avoir son avis mais aussi à l’Assemblée nationale. Celui qui entreprend tout cela, a la volonté de bien faire. On se rappelle tous de quand Wade forçait un troisième mandat. Au début, tout le Sénégal était contre mais quand le Conseil constitutionnel a validé sa candidature, nous nous sommes tous pliés à cette décision. Alors, j’appelle à ce qu’on attende l’avis que donnera le Conseil par rapport à ce texte. Mais dire que l’avis du Conseil ne lie par le Président Macky Sall serait l’appeler à bafouer les textes du pays, alors il faut qu’on attende».
D’après elle, «le Président Macky Sall est un homme cohérent, juste et droit, alors il faut qu’on le laisse faire. Maintenant, dire que si ce n’est pas 5 ans, on mettra le pays en feu, est acte immature. Et le Sénégal nous appartient à tous. Alors, ceux qui versent dans la menace doivent arrêter car ils doivent aussi savoir qu’ils sont minoritaires. Sinon, je prie pour un Sénégal de paix, de prospérité mais aussi un Sénégal qui sera très vite émergent grâce au Président Macky Sall et son Pse.»

Source: 
dakaractu.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags