Condamnée à payer 120 millions de Fcfa : L’agence de la Sgbs de Kaolack sous le coup d’une saisie-vente

Une épée de Damoclès pèse sur l’agence de la Sgbs de Kaolack qui pourrait, avec la saisie vente de son mobilier, fermer boutique. C’est le résultat d’un contentieux judiciaire opposant la banque à l’Etablissement Modou Cheikh Babou pour lequel le Tribunal régional a condamné la banque à payer 120 millions de FCfa de dommages et intérêts.

Une décision judiciaire aux conséquences dévastatrices pour l’agence locale de la Sgbs de Kaolack.

Cette dernière risque la paralysie suite à sa condamnation à payer au commerçant Modou Cheikh Babou la rondelette somme de 120 millions de FCfa. Une saisie vente des biens mobiliers a été prononcée. Tout est parti de relations commerciales entre l’Emcb et les Grands Moulins de Dakar qui tournent au vinaigre.

Le commerçant qui avait déposé une caution de 100 millions à sa banque a été surpris de voir cette dernière lever celle-ci pour le compte de la minoterie. Ne comprenant pas cette démarche unilatérale de l’établissement financier, il porte l’affaire en 2010 auprès du Tribunal régional de Kaolack qui lui donne raison au détriment de la Sgbs. S’en suit un long marathon judiciaire auprès des juridictions compétentes qui ont toutes confirmé la condamnation de la banque.

Pour autant cette dernière condamnée à payer les 100 millions de la caution et 20 millions d’intérêts refuse ostensiblement de s’exécuter.

De guère lasse, le sieur Babou s’attache les services d’un huissier de la place pour évaluer les biens mobiliers de l’agence de Kaolack aux fins d’une saisie vente comme la loi lui permet pour entrer dans ses fonds.

Une perspective grosse de dangers pour la banque et ses clients avec la menace de paralysie de son fonctionnement faute d’ordinateurs et du mobilier nécessaire aux commodités de travail des employés et de la clientèle. D’autant que la date de la vente est incessamment prévue.

Elimane FALL
 

Tags: 
Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags