Education : Bora Baldé remporte le « Prix de la pédagogie numérique »

La cérémonie de remise du « Prix de la pédagogie numérique », organisée par l’Association sénégalaise des professeurs de français (Aspf), s’est tenue samedi dernier à l’amphithéâtre Kocc Barma Fall de la Fastef. Bora Baldé, professeur de français au Nouveau lycée de Kaolack, a remporté le premier prix.

L’objectif du concours « Prix de la pédagogie numérique » est de répondre au besoin en formation des professeurs de français en intégrant les Technologies de l’information et de la communication dans leurs pratiques pédagogiques. La révolution numérique impose un renouvellement des pratiques pédagogiques dans l’enseignement du français. Il y va de l’amélioration de la qualité de l’enseignement de la langue française au Sénégal. Les principaux intervenants, lors de la remise des prix, ont souligné l’importance de ces outils dans le processus d’apprentissage. L’intégration des Tic dans les activités pédagogiques, par le transmetteur de connaissances, est devenue plus qu’une nécessité. Le problème, pour les professeurs, est de savoir construire des séquences pédagogiques intégrant les Tic.

Ce concours vise donc à créer l’émulation chez les professeurs de français et à renforcer leur motivation à apprendre et à améliorer leurs pratiques pédagogiques. Il a permis de récompenser quatre enseignants craie en main et un formateur. Et parmi eux, aucun ne vient de la région de Dakar. Il s’agit de Bora Baldé, professeur de français au Nouveau lycée de Kaolack, Dieynaba Cissé, institutrice à l’école élémentaire El Hadji Cheikhou Wade de Saint-Louis, Magatte Fall, institutrice à l’école maternelle de Fass Ngom de Saint-Louis, Paul Faye, formateur au Crfpe de Sédhiou, Cellule de français, Cem Saré Moussa de Kolda. Le lauréat Bora Baldé a conçu une application qui permet aux élèves d’apprendre, en toute autonomie, la méthodologie de la dissertation. Cette application, conçue avec PowerPoint, comprend un cours et des exercices pratiques sous forme de quizz. Il s’agit d’une ressource utilisable avec les Smartphones, les tablettes et les ordinateurs. Grâce à elle, l’élève peut, en toute autonomie, apprendre la méthodologie de la dissertation à sa convenance. Ce concours national de production de fiches pédagogiques, organisé par l’Aspf, a été donc une occasion pour mobiliser les acteurs du monde éducatif et les professeurs de français autour du renouvellement pédagogique qui est en train de s’opérer avec les outils numériques au sein de la Francophonie. C’est pourquoi Maguèye Touré, directeur de la Francophonie au ministère de la Culture et de la Communication, salue cette initiative. Car, estime-t-il, le numérique est un domaine transversal. M. Touré s’est dit heureux que ce soit les acteurs qui construisent la Francophonie au quotidien, les professeurs de français qui déploient cette stratégie porteuse d’espoirs pour notre école. Par ailleurs, il faut signaler que le président de l’Aspf, Baytir Kâ, après deux mandats, quitte son poste pour une station internationale toujours dans le domaine de la promotion de la langue de Molière.

Alassane Aliou MBAYE
 

Tags: 
Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags