Frère de la 1ère Dame, Mansour Faye est accusé de détournement de 17 milliards F Cfa par ce cadre des Impôts et Domaines

L’attaque est frontale et sonne comme une lourde charge. En effet, le Secrétaire général de l’Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel) demande au ministre en charge de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, d’apporter des explications sur les 17 milliards de la (JICA) destinés au Plan d’assainissement de la Ville de Kaolack, et qu’il a « détournés, finalement, au profit de sa  Ville qu’est Saint-Louis ».

Cadre aux Impôts et Domaines de Pikine, le frérot de Me El Hadj Diouf a, par ailleurs, administré une retentissante gifle au Président Macky Sall et son Gouvernement, qui gagneraient à procéder à une évaluation à mi-parcours du Plan Sénégal Emergent, plutôt que de se contenter de simples déclarations qui n’avancent, en rien, l’émergence de notre pays.

Il est sorti du bois des Impôts et Domaines et s’est fendu d’une sortie incendiaire à l’endroit du frère de la Première Dame, Marième Faye Sall. En effet, Moussa Fall, au détour d’un point de presse tenu à la suite des dernières pluies qui se sont abattues sur Kaolack, occasionnant des dégâts énormes, Moussa Fall, un natif de la ville de Mbossé, accuse le ministre en charge de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, d’avoir détourné les 17 milliards F Cfa de la JICA initialement destinés à la Ville de Kaolack. Après quoi, explique Moussa Fall, cadre des Impôts et Domaines, le ministre les a orientés vers sa Ville de Saint-Louis.

Ergotant sur les difficultés inhérentes à la Saison hivernale et auxquelles est confrontée Kaolack, le cadre des Impôts et Domaines de pointer un doigt accusateur sur certains fils du terroir bombardés à des postes de responsabilité dans l’appareil étatique et qui n’ont, dit-il, rien fait pour la Ville.

« La situation  est due à l’absence de leaders kaolackois prêts à voler au secours d’une Commune sous les eaux. Et pourtant, nombreux ont des postes de choix dans les grandes instances de décisions », cogne, dans le tas, Moussa Fall.

Qui souligne : « la Ville est laissée à elle-même par ses propres fils, là où la Municipalité de Kaolack n’a pas les moyens de sa politique ». C’est ainsi qu’il invite les leaders Saloum-Saloum surtout les candidats aux dernières  élections locales à  prouver leurs amours pour la ville qui traverse une situation très difficile en cette période d’hivernage.

Par ailleurs, le petit-frère  du tonitruant avocat Maître El Hadji Diouf de demander au Président de la République et à son Gouvernement  de faire le bilan à mi- parcours du Plan Sénégal Emergent, au lieu de se contenter de simples déclarations qui n’avancent, en rien, l’émergence de notre pays.

Ivre de colère, Moussa Fall administre cette gifle retentissante à Macky Sall et Cie

Le Ministre de l’Hydraulique, en visite inopinée à Kaolack pour les chantiers de curage des caniveaux de la ville, a été interpellé sur les accusations du leader de l’Aprodel. Mansour Faye, qui a  balayé d’un revers de main ces allégations, qualifie Moussa Fall de simple farceur.

Avant d’ajouter que « la ville de Kaolack va bénéficier d’un Programme d’assainissement de 8 milliards financé par la Banque ouest africaine de développement ( Boad) ». A l’en croire,  le processus a été lancé depuis le mois de février dernier.

Makhoudia Sarr

Tags: 
Source: 
Actusen.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags