Gamboul/ Programme « une ASC, un projet, des emplois ». Plus de 80 fours de mini boulangeries et des tricycles offerts

Le Ministre des Sports Matar Bâ a présidé hier Jeudi 20 Juin dernier la cérémonie marquant la remise d’un lot de 84 fours mini boulangerie destinés à un effectif de cent (100) associations sportives et culturelles du département de Kaolack. Comme prévu dans le programme, ce matériel dont le montant n’est pas encore élucidé sera accompagné d’un autre lot de tricycle pour le transport des produits vers les points de vente. Fruit du partenariat entre la délégation de l’entreprenariat rapide (Der), l’Oncav et l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (Iseg), cette dotation sanctionne la 1ère phase du programme national « une Asc, un projet, des Emplois » financé à hauteur de 500 Millions de frs dans le cadre de la mise en exécution du programme de la Der dans les secteurs sportifs et culturels. Au-delà même de son objectif spécifique au renforcement nutritionnel et au programme de sécurité alimentaire dans les collectivités décentralisées, ce programme a aussi pour vocation de susciter un réseau de 1000 emplois mixtes dans la mini boulangerie comme dans l’embauche où il sera aussi déroulé. Pour le Ministre des Sports « l’Oncav est entrain de rendre publique la vision du chef de l’Etat en matière de création d’emplois. Le président de la République a créé la Der pour accompagner la jeunesse sénégalaise et les femmes du pays. Si le président octroie une enveloppe de 500 Millions de Frs à ce genre d’organisation largement représentée à travers les différentes régions du pays, c’est surtout pour pouvoir enrôler le maximum de jeunes dans le marché de l’emploi » fait-il parvenir. Toutefois l’idée de développer une telle stratégie qui consiste à absorber une grande partie des jeunes dans le marché de l’emploi et leur offrir en même temps tout le génie du métier de boulanger selon Matar Bâ est aussi une manière de fixer les jeunes dans leur localité et lutter de manière drastique contre l’exode rural. Trouvant par ailleurs que l’Oncav est entrain de faire ce que l’on attend de ce genre d’organisation d’envergure, le ministre des Sports ne s’est non plus abrité de signifier à l’assistance que l’Oncav  n’a plus raison de subir le mauvais procès qu’on lui tendait. Des reproches qui la caricaturaient comme une organisation foncièrement limitée dans le sport et la culture.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags