Inondations et saupoudrage de la commune de Kaolack : 177 millions de FCfa pour l’assainissement complémentaire

Dans le cadre des opérations d’assainissement compensatoires, le ministre Diène Farba Sarr a dégagé une enveloppe de 177 millions de FCfa pour la lutte contre les inondations et le saupoudrage de la commune de Kaolack en proie à des infestations larvaires en cette période hivernale.

Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, s’est dit préoccupé par le sort des populations de la commune de Kaolack en cette période de saison des pluies. Une posture administrative qu’il tient à assumer même au cœur de la campagne des législatives du 30 juillet 2017. « Dès le départ avec les autres membres du comité électoral départemental, nous avons estimé qu’il serait malvenu de mener campagne en occultant le désarroi de populations engluées dans les inondations et ses conséquences. C’est pourquoi, avec nos prérogatives en matière d’assainissement compensatoire, nous avons opté pour des opérations de pompage et de saupoudrage afin de venir en aide aux riverains des zones inondables de la commune de Kaolack », a justifié le ministre du cadre de vie, en marge d’une cérémonie de remise d’une centaine de sacs de poudre pour lutter contre les infestations larvaires de moustiques dans la capitale régionale. Une manifestation au cours de laquelle il a dressé le bilan des interventions de son département sur le front des inondations depuis l’entame de la saison hivernale. « Pour le volet pompage, nous avons mobilisé 4 camions hydrocureurs dont 2 pour le seul quartier de Bongré, les deux autres mis à la disposition du préfet pour un coût avoisinant 10 à 15 millions de FCfa.

Le curage des canaux sur 4 km dans la commune a nécessité une enveloppe de 47 millions de FCfa et va concerner les zones de Ndangane et du marché central. Dans le même sillage, des tranchées drainantes seront aménagées à Ndangane et à Tabagoye à hauteur de 30 millions de FCfa. A côté de ses opérations de terrain, l’équipement n’a pas été oublié avec l’achat de 10 motopompes de 80 m3 /h et 1000 litres de carburant, sans compter l’achat de produits pour les opérations de saupoudrage, pour des investissements globaux de près de 177 millions de FCfa imputés aux crédits destinés à financer la Matrice d’actions prioritaires (Map) de notre département pour ce qui concerne l’assainissement compensatoire qui relève de nos prérogatives », a détaillé le ministre de l’habitat qui procédait à la remise de produits de saupoudrage à la brigade régional de l’hygiène de Kaolack. Ce dernier volet vise à prémunir les populations des maladies liées aux inondations avec la prolifération de larves dans les zones inondables. Une démarche vivement saluée par le patron de la structure déconcentrée, le commandant Goudiaby qui s’est engagé avec ses hommes en à faire bon usage, notamment dans les zones cibles de Xanxum, Ndangane, Tabagoye et dans la bande d’Auzout à la sortie nord est de la commune de Kaolack. Une cérémonie similaire a été organisée au démarrage de la campagne des locales pour la réception des camions hydrocureurs et des motopompes.

Elimane FALL
 

Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags