KAOLACK – DENOUEMENT DE LA CRISE POS-ELECTORALE EN GAMBIE 13 ENFANTS EN RUPTURE FAMILIALE ATTENDENT D’ETRE RETOURNES

L’organisation «Enda Jeunesse Actions», en partenariat avec le Comité départemental de protection des enfants (CDPE) et «Save The Children», son partenaire privilégié, s’empressent pour faire retourner en Gambie un effectif de treize (13) enfants qui étaient en rupture familiale à cause de la crise post-électorale en Gambie. Dominique Ndecky, le chargé de l’identification et l’écoute des enfants dans cette organisation et ces collaborateurs poursuivent encore les contacts avec les familles pour une diligence des opérations avant la fin de la semaine.

Déjà, dans le cadre d’une série d’opérations similaires, 22  enfants ont été retournés en famille et trois (3) autres au cours de ces dernières 72 heures. Ces opérations ont été précédées par le retour de 13 enfants qui s’étaient égarés au moment de l’arrivée de leurs parents au Sénégal. Leurs parents ont ensuite été localisés dans les communes de Kahone, Sibassor et Kaolack.

Ainsi, jusqu’à la dernière semaine du mois de janvier, l’organisation «Enda Jeunesses Actions» a réussi à évacuer une population de 130 personnes réunies autour de 13 familles. Dans ce groupe, il a été enregistré 62 femmes, 35 garçons, 20 filles et 13 hommes. Les enfants qui ont été admis dans le foyer des jeunes de Diamaguène de Kaolack sont âgés de 5 à 17 ans.

Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags