Kaolack/ 12eme Edition du festival des arts « hip hop » et cultures urbaines. L’AJAD se déploie dans les départements

Sonnée par une volonté exclusive de s’ouvrir aux villages et dans le secteur péri urbain, l’Association Jeunesse Action et Développement de Kaolack, actuelle protectrice et tenante du mouvement Hip Hop et de la culturelle urbaine a prétexté de cette 12ème Edition du festival pour se lancer dans cette aventure. Soutenue par le Ministère de la Culture, le centre culturel de Kaolack, l’Ambassade de France à travers son service de la Coopération et d’actions culturelles, et l’Alliance Française de Kaolack dans le cadre de la célébration de ses trente (30) ans de coopération avec le Sénégal, cette 12ème édition du festival a surtout été rendue populaire grâce à la caravane de graffiti littéralement poursuivie dans les départements de Kaffrine, Kaolack et dans la commune de Sokone  où les nombreux greffeurs qui l’accompagnaient la caravane profitaient pour peindre un lot de 5 mûrs sur les différents espaces publics. Puis que l’objectif du festival est de montrer toutes les facettes des Arts Hip Hop et cultures urbaines, d’autres activités ont aussi été poursuivies devant un nombreux public qui n’a point hésité à se déplacer en compagnie de la caravane. Au-delà du Battle de danse hip hop improvisé dans le besoin de soutenir l’Alliance Française de Kaolack qui célébrait à cette occasion ses 30 ans de présence au Sénégal, 50 danseurs venus de Kaolack, Dakar et d’autres horizons se sont amplement disputé la palme, à travers des prestations effectuées sur divers styles de danse  tels que le Krump, la danse hall, le poping ou le Break dance. Ces activités pour autant ont été suivies d’un panel sur le rôle des femmes dans le milieu des cultures urbaines et une autre formation sur l’entreprenariat culturel. Une stratégie qui vise pour surtout la capacitation des artistes et l’assurance d’une bonne gestion des projets culturels.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags