Kaolack/ 1500 ampoules offertes à la municipalité. Un geste de loyauté selon les partisans de Mariama Sarr

Le lot de 1500 ampoules offertes Vendredi dernier par le directeur général de la Senelec à la municipalité de Kaolack dans le souci de renforcer le système d’éclairage public en ces moments pluvieux de l’année, n’a pas laissé indifférent les partisans du maire. Par la voix du porte-parole du maire Lamine Ly, ce geste est surtout signe de loyauté par rapport aux principes institutionnels  et le respect de certaines formes d’intervention communautaire revenant aux prérogatives de l’institution municipale. « Nous sommes très satisfaits de cette action, sa forme, surtout son mode d’exécution car Pape Demba Bitèye est venu rappeler à l’ordre plus d’un. Quelque soit la nature d’une action qui doit être perpétrée en direction des populations de la commune de Kaolack, la seule voie autorisée est sans doute celle du maire Mariama Sarr. Et personne ne doit se jeter dans un tel projet sans au préalable saisir la mairie et l’en associer. Par ce geste le directeur général de la Senelec a montré aux populations de Kaolack que lui-même Pape Demba Bitèye est respectueux des institutions de la commune de Kaolack. Déjà conscient qu’en pareilles périodes de l’hivernage, les populations, compte tenu des nombreux déficits en éclairage public ont besoin de plus de luminosité pour circuler librement, ce responsable a aussi vite compris qu’il faut passer par la voie légale afin de mener son offre à bon port » a fait parvenir Lamine Ly à qui veut l’entendre. Ainsi sans le dire ouvertement, ce tributaire de la cellule de communication municipale a voulu jeter des pierres dans le jardin d’une plurielle de responsables, candidats à la municipalité de Kaolack. Ces personnes qui, depuis plusieurs mois déjà flairent le fauteuil du maire de la commune, il faut le préciser, se projettent dans ce genre d’actions sans l’avis ni du maire, ni du conseil municipal. Une situation qui visiblement irrite et soulève de fortes tensions entre le maire, son équipe, ses partisans et la plupart de ses adversaires. Ainsi dans le souci de remettre de l’ordre dans cette situation jugée confuse, le porte-parole du maire a tenu à préciser « toute personne voulant devenir maire de la commune a en le droit. Mais aujourd’hui ce n’est nullement le moment. Cette période là est celle de la solidarité et c’est dans cet objectif que nous appelons et invitons la population de Kaolack à l’union. Mais ont ne doit non plus profiter de la misère et la souffrance des populations sinistrées pour se positionner. Aussi se garder de poursuivre leurs critiques incontrôlées vis-à-vis du maire et savoir que le moment venu des élections, beaucoup de déceptions surgiront dans des lobbies qu’on n’en croirait pas » a aussi fait comprendre Lamine Ly.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags