KAOLACK/ 3ème EDITION DES JEUX SCIENTIFIQUES 16 EQUIPES POUR UN TROPHEE

L’Edition 2017 des jeux scientifiques de Kaolack a vécu Samedi dernier sa 3ème journée. Ouverts aux lycées et collèges du département de Kaolack, ces jeux ont été initiés pour une vulgarisation de la science et une promotion de la culture scientifique dans le centre du pays. Cette année, ces compétitions vont regrouper un ensemble de 16 prétendants issus des lycées et collèges de Kaolack, Kahone, Guinduinéo, et Sibassor qui vont se disputer un seul trophée le 13 Mai prochain, date de la finale de ces jeux scientifiques. Une innovation, car comparée à l’édition 2016 où la compétition n’avait mobilisé que huit (8) équipes, on sent qu’il y a une nette évolution au point de vue participation. Ainsi durant neuf (9) semaines, les élèves de la seconde à la terminale vont rivaliser leurs connaissances scientifiques autour de six (6) thèmes renfermant chacun un sous thème. Dans les modalités de l’organisation, la compétition opposera à chaque édition deux équipes. Chaque équipe présentera huit (8) joueurs et entrera en compétition par club et sous le nom d’un célèbre scientifique. Exemple club GALILES, ou club ARCHIMEDE. Toutefois pour cette présente édition de ces « Génies en herbe scientifiques », beaucoup d’établissements du département de Kaolack voulaient entrer en compétition. Mais compte tenu de l’éloignement de certaines circonscriptions de Kaolack, les difficultés des établissements de prendre charge la question du déplacement des compétiteurs vers le lieu du tournoi et la non disponibilité pour l’instant du comité d’organisation de déplacer ces joutes vers l’intérieur du département, le président de l’Académie Sciré et ses collaborateurs préconisent d’organiser cette année des compétitions similaires mais qui seront hors tournoi dans les autres établissements de collectivités voisines.

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags