Kaolack/ Aboulaye Daouda Diallo au chevet des victimes de l’accident sur la route de Prokhane : « Il va falloir définitivement mettre en place la législation »

Le Ministre des infrastructures, transports terrestres et du Désenclavement qui rendait visite aux victimes de l’accident qui s’est produit dans la nuit du Mardi 20 au Mercredi 21 Février dernier sur la route de Prokhane, a annoncé la volonté de son gouvernement de mettre définitivement en place la législation interdisant la circulation interurbaine à partir de 22 h jusqu’à 6 h du matin. Pour Abdoulaye Daouda Diallo, il est inconcevable de continuer à assister à ce genre de scènes macabres et les nombreuses pertes en vies humaines produites la plupart du temps nuitamment par des personnes peu conscientes. Ainsi le Ministre Abdoulaye Diallo a ajouté que ce sera dans les semaines à venir que tout sera mis en œuvre par le gouvernement. Après une discussion avec les différents chefs de gare tenue tout dernièrement, cette mesure selon le Ministre est appelée à connaître son effet. L’autre décision que le ministre des transports terrestres a fait part, est de mettre en place le permis à points. Et ce, à partir du second semestre de cette année. Cette mesure selon lui vient à la suite d’un certain nombre de constats, car au-delà du manque de visibilité dans la nuit, les autorités de la république ont remarqué que les nombreux accidents de la route émanent d’un problème de comportement des chauffeurs et il convient aujourd’hui, en tout cas du côté de l’Etat de les ramener à la raison. Ce seront en effet deux mesures conjuguées à beaucoup plus d’efforts notamment à ceux là qui sont chargés de la circulation devront aider les autorités à constater moins de taxis dans des difficultés, car les routes sont bonnes et l’on roule souvent à des vitesses excessives. Il s’agit cependant de mettre des garde-fous nécessaires pour pouvoir échapper à ces terribles faits. Justifiant ainsi son déplacement à Kaolack, Abdoulaye Daouda Diallo a rappelé que c’est sur instruction du président Macky Sall qu’il s’est rendu au chevet des victimes. Un exercice où il était convenu d’assister et prendre totalement en charge les 40 rescapés de cette collusion. Aussi partager la douleur avec les familles des onze (11) disparus.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags