KAOLACK - APPUI AUX UNIVERSITES VIRTUELLES DU SENEGAL (UVS) L’ETAT ET LA BAD INVESTISSENT PRES DE 4 MILLIARDS

Face aux énormes difficultés encourues par les universités virtuelles du Sénégal dans les domaines pédagogiques, techniques et même au sein de leurs espaces numériques ouverts (ENO),  la Banque africaine pour le développement (BAD) en partenariat avec l’Etat du Sénégal, vient d’investir une enveloppe de trois milliards 700 millions F Cfa pour relever ce défi.

Un montant réparti comme suit : 2 milliards de FCfa pour la Bad et 1 milliard 700 millions de F Cfa pour la partie sénégalaise. Par rapport à l’investissement, cette enveloppe est sera ouverte pour la construction et l’équipement du siège de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) dans la Cité du Savoir, sise à Diamniadio et la réalisation de 19 espaces numériques ouverts sur le territoire national dont cinq (5) unités en phase d’exécution.

Il s’agit des universités virtuelles de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack. Le projet d’appui aux universités virtuelles du Sénégal (PAUVS), organe central chargé de la réalisation de l’ensemble de ces infrastructures et leur dotation en outils de promotion pédagogique, a fait part de cet acquis hier, mardi 29 novembre à Kaolack.

C’était à l’occasion d’une tournée de sensibilisation et d’informations ouverte aux populations des régions cibles dans une perspective d’attirer leur attention, et celle des services régionaux et des étudiants des UVS sur les objectifs du projet en question, mais également l’importance suscitée par les universités virtuelles du Sénégal (UVS) en termes d’innovations, de diffusion des nouvelles technologies de l’information et la communication (TIC) et de formation.

Concernant Kaolack, la nouvelle espace numérique qui sera ouvert aux étudiants de la région est en effet créée pour relever le défi en amphithéâtre comme c’est le cas un peu partout dans les régions déjà citées. Aussi en informatique, car permettant plus tard à cette université de disposer des systèmes de connexion les plus modernes et les plus régulières. Ainsi débutée depuis octobre dernier, cet espace sera réceptionné en septembre prochain a ainsi fait comprendre la coordonnatrice du Pauvs, Mme Aïssatou Niang Wone lors de son adresse à l’Administration et chefs de services régionaux.

Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags