Kaolack/ Baccalauréat 2018 : Bon déroulement des épreuves

L’Edition 2018 du baccalauréat général a connu cette année un bon déroulement dans la région de Kaolack. C’est du reste le sentiment du comité d’organisation composé par l’inspection académique (IA), l’administration locale et les partenaires sociaux de l’école. Malgré quelques rares exceptions liées souvent à des absences de candidats (104 au total dans les six (6) centres ouverts) ou de surveillants, l’examen a débuté dans les conditions souhaitées. La plupart des candidats retrouvés dans les centres d’examen ont surtout mis l'accent sur le caractère abordable des épreuves présentées lors de la  journée d'hier. Même s’ils continuent encore de nourrir des inquiétudes par rapport à d'éventuelles surprises lors des prochains jours, ces candidats gardent tout aussi l’espoir de retrouver des sujets déjà appris en classe. Ainsi pour cette première session du Bac général, un effectif de 48 Jury répartis autour de six (6) centres dont celui de la Gambie, a été constitué pour Kaolack. Ces centres et jury vont en effet accueillir une population de 12.434 candidats dont 3236 inscrits pour la seule commune de Kaolack.  Hier, la mission en charge de l’organisation des examens s’est livrée à la traditionnelle visite des centres d’examen. Dans cette chevauchée, un total six (6) d’entre eux a été parcouru. L’inspectrice d’académie de Kaolack Mme Khadidiatou Diallo qui tenait un point de presse 24 h avant le début des opérations, a ainsi fait part de son intention de suivre l’intégralité des instructions données par la tutelle et l’office du Bac. Sa volonté disait-elle est de ne point accepter les interdits dans cet examen (téléphones portables et autres appareils du genre dans les lieux d'examen). Quant au gouverneur de la région, il entend prendre la ferme décision de réquisitionner toutes les forces de l’ordre durant toute la période du Bac afin de faire respecter et garantir toutes les mesures de sécurité liées à ce triage des futurs candidats à l’enseignement supérieur.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags