Kaolack/ Cérémonie de condoléances a la famille de feu El Hadji Ibrahima Niasse: Macky Sall loue son compagnonnage avec Niasse et le somme de ne jamais répondre aux provocations politiques politiciennes

En visite Samedi dernier à Kaolack où il était parti présenter ses condoléances à la famille de feu El Hadji Ibrahima Niasse, 4e Khalif de Léona Niassène, rappelé à Dieu dans la nuit du Jeudi 9 au Vendredi 10 Novembre dernier, le président de la République a profité du message rendu à la famille de Léona Niassène dont Moustapha Niasse est membre pour rappeler la sincérité qui existe dans ses relations avec le président de l’Assemblée Nationale. Des relations qu’il loue d’ailleurs à cause de cet aspect qui est fondamental dans tout compagnonnage surtout quand celui-ci est d'ordre politique. Par la même occasion, Macky Sall a sommé son allié Moustapha Niasse de ne jamais répondre aux attaques, invectives et autres provocations politiques politiciennes que l’opposition de manière générale ne cessent de lui porter à outrance, sans aucune retenue. Ainsi après lui avoir néanmoins présenté ses condoléances en tant que frère cadet du défunt, le président Macky Sall a soutenu « je présente mes condoléances au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, mais le remercie aussi de la nature de son compagnonnage avec moi. Car, quoi qu'on puisse dire de nos relations, Moustapha Niasse entretient avec moi un compagnonnage sincère et digne. Dans ma propre politique, je se trouve souvent qu’il fait l’objet d’attaques plurielle de personnes qui lui tiennent régulièrement des propos malsains, ou lui disent des choses malheureuses, ou formulent parfois mêmes des calomnies à son égard. Et pourtant Moustapha Niasse est une personnes âgée, une haute personnalité dans ce pays. Mais nous devons comprendre que tout cela n'est que politique et ne ressort que de la politique. Président Moustapha Niasse, ce que les gens disent sur toi à l’Assemblée nationale ne doit jamais te faire mal. Car vous devez aussi comprendre que naturellement, tout dirigeant est cible d’attaques et de critiques. Il ne peut jamais se départir de cette réalité. Mais il faut aussi comprendre que ce sont là des propos qui n’ont aucun sens » a fait comprendre le président Macky Sall à la seconde personnalité politique du pays. Ainsi poursuivant son  sermon, le président de la République a aussi fait apprendre « pas plutard qu’avant-hier, j’ai vu les militants de « Benno Bokk Yaakar » et ceux de mon parti l’Apr, s’organiser dans le seul but de vous défendre et d’être vos boucliers. Et ce, pour avoir conscience car la manière dont vous conduisez les destinées de l’Assemblée nationale, et qu'ils estiment d'ailleurs être en conformité naturelle avec les lois et règlements propres à cette institution. A chaque fois et partout où vous êtes vous parlez et vous avez toujours agi en fonction de la charte incombé à cette institution » a aussi estimé le président Macky Sall. Et par conséquent il a ajouté «  si par contre vous êtes critiqué à cause de cette abnégation, de votre principe et détermination, sachez qu'à la limite, ces critiques n’auront aucun sens dans votre démarche et n'entraveront en rien sur votre chemin. Personnellement je vous remercie de votre attitude, la dignité que vous incarnez, parce que c’est seule la dignité qui fonde mes relations et je trouve que vous aussi, vous êtes imbus de ces vertus. Mais partout où je me trouve je pourrai aussi dire la même chose dans mes relations Ousmane Tanor Dieng et toutes les personnes qui me sont chères. Et cela, pour le seul intérêt du pays, de vouloir servir le Sénégal en toute responsabilité et répondre aux besoins du peuple sénégalais » a fait a parvenir le président de la République, avant la prochaine étape de sa tournée qui consistait à visiter le khalif Cheikh Ahmeth Tidiane Ibrahim Niasse et les autres dignitaires de Médina Baye.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags