Kaolack/ Campagne présidentielle. Macky Sall fortement accueilli par les populations

Le président sortant, candidat de la majorité a été hier à l’honneur d’un accueil populaire dans les départements de Nioro et Kaolack. De Nioro jusqu’au périmètre communal de Kaolack, on a plutôt assisté à une foule en liesse qui s’est dressé partout dans les villages situés sur la trajectoire du candidat de Benno, avant d’atterrir dans la ville de Kaolack où elle s’est montrée plus ou moins compacte. A Nioro, les villages qui visiblement n’ont aucune chance d’accueillir le président sortant dans cette présente campagne, ont fait le déplacement et à bord de mini bus, charrettes, véhicules particuliers et vélos-taxis « Jakarta », ont rallié massivement la capitale du Rip pour manifester leur fidélité à leur candidat ou renouveler leur confiance et leur engagement de le soutenir le 24 Février prochain. De l’autre côté des villages, les personnes qui n’ont pu rejoindre Nioro pour une raison ou une autre se contentaient du commentaire de certains journalistes de radios locales qui assuraient la transmission en directe de l’évènement et diffusaient les réactions diversifiées de citoyens simples, responsables ou experts en politique. Cette forte mobilisation pour laquelle le candidat Macky Sall s’est investi depuis une semaine maintenant et même avant, il faut le préciser à commencé à prendre forme dés les premières heures de la matinée. D’abord au sein des états major du Benno avant de migrer vers le reste des quartiers, dans les rues et partout dans le département. Un peu plus de 50 Kms plus loin au Nord, dans la ville de Kaolack, l’affluence a visiblement dominé celles des tournées économiques du président Sall dans la région de Kaolack. Déjà tôt dans la matinée, la circulation était bloquée sur la plupart des grandes artères, surtout au niveau du passage situé sur la route de Nioro. Certains parmi les nombreux voyageurs qui essayaient de traverser hier la ville de Kaolack pour se rendre ailleurs sont passés plusieurs heures à attendre à cause des embouteillages, les longues files de voitures et des coups de Klaxon à n’en plus finir. Sur le périmètre du stade Lamine Guèye où devait se tenir le meeting, la foule était plus immense et la majeure partie des militants venus écouter leur candidat n’ont pu accéder à l’enceinte du stade, et toujours fidèles à ce dernier refusait de rentrer en se mobilisant massivement sur les alentours.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags