Kaolack/ capacitation des magistrats en vue de la présidentielle du 24 février prochain. L’UMS active son appui à la CNRV

L’Union nationale des Magistrats du Sénégal (Ums) en relation avec la Cour d’Appel de Kaolack terminera ce Samedi 12 Décembre un séminaire de deux (2) jours ouvert à l’exécution de son projet de renforcement de capacité des Magistrats des juridictions ressortant de la Cour d’Appel de Kaolack et impliqués dans le processus électoral. En prélude de la présidentielle du 24 Février prochain, ces journées d’enseignements et autres transmissions d’expériences ont surtout été agitées pour venir en appui aux efforts de formation effectués en amont par la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv) en direction des magistrats. Dans cet exercice, l’Union des Magistrats du Sénégal décide de poursuivre ce programme de capacitation sur l’ensemble des cinq (5) ressorts du pays, surtout en direction de la jeune génération de Magistrats en début de carrière et qui n’ont jamais vécu une expérience électorale au Sénégal. Pour le président de l’UMS Souleymane Telicko qui dirigeait les travaux de Kaolack « cette formation permettra aux jeunes des Magistrats de disposer des rudiments nécessaires pour mener à bien leurs missions. Compte tenu des nombreux modifications apportées au code électoral, cette capacitation est aussi un moyen de contribuer à la mise à niveau des Magistrats connus de par leurs expériences ». Financé par L’Usaid à travers son programme d’accompagnement du processus démocratique dans notre pays, cette formation cache en même temps le besoin d’équiper les différentes juridictions du pays en matériel informatique (machines, imprimantes et Scanners). Ceci dans le but de susciter une forte efficacité au niveau de ces mêmes juridictions et assurer à l’issue de chaque scrutin, une rapidité d’exécution dans le transfert des documents de recensement des votes soumis à la commission nationale avant même la publication des procès verbaux (PV) sur papier.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags