Kaolack compte porter de 45 à 60 % son taux d’accouchement assisté (médecin-chef)

La région médicale de Kaolack (centre) mise sur un "recrutement massif de sages-femmes’’ pour faire passer le taux d’accouchement assisté de 45% actuellement à 60 % à moyen terme.

"Nous espérons atteindre ces 60% grâce au recrutement massif des sages-femmes que le ministère de la Santé et de l’Action sociale vient d’effectuer à travers le pays, et particulièrement dans la région de Kaolack où tous les postes de santé seront renforcés en sages-femmes", a indiqué le médecin-chef de région, le docteur Doudou Sène.

Il s’exprimait lors d’un comité régional de développement (CRD) axé sur le Programme santé USAID 2016-2021, une rencontre présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge des affaires administratives, Abdoul Aziz Diagne, en présence des acteurs de santé de la région de Kaolack.

La région médicale de Kaolack compte par ailleurs sur un ’’financement direct" de 140 millions de francs CFA de l’USAID, l’Agence des États-Unis pour le développement international, pour atteindre cet objectif.

"Nous nous engageons également à améliorer les indicateurs qui permettent de prénir les paludismes graves chez la femme enceinte, à relever le taux de consultation prénatale dans le but d’identifier à temps les complications qui peuvent survenir chez la femme enceinte", a-t-il dit.

Aussi le docteur Sène s’est-il félicité de "l’amélioration notable" du taux de décès maternel enregistré par la région au cours des 10 dernières années.

La région de Kaolack, comparée à d’autres régions, connaît "une amélioration notable" du taux de mortalité maternelle, s’est-il réjoui, sans plus de précision.

MNF/AB/BK

Tags: 
Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags