KAOLACK - CONTRE LA FERMETURE DES ECOLES YAVUZ SELIM LA DIRECTION LOCALE ET LES PARENTS D’ELEVES POURSUIVENT LE COMBAT

L’Administration locale de Yavuz Selim et les Associations de parents d’élèves ont poursuit, samedi dernier à Kaolack leur combat contre la fermeture des établissements du Groupe scolaires au Sénégal. C’était à l’occasion d’une réunion de sensibilisation ouverte aux parents suivie, plus tard, d’une visite aux différents foyers religieux de Kaolack.

Fortement mobilisés, ces opposants à la décision de l’Etat du Sénégal de transférer, depuis le 9 décembre dernier, la gestion des écoles Yavuz Selim à la fondation turque dénommée Maarif, n’entendent pas en rester là. Car ils promettent aussi de dérouler un second plan d’action qui sera matérialisé par la saisine de la société civile, des syndicats d’enseignements et autres acteurs susceptibles d’apporter un coup de main dans cette croisade.

Ceci explique en partie la détermination des parents d’élèves de l’école élémentaire Yavuz Selim de Kaolack d’aller jusqu’au bout de leurs efforts. Histoire de garder jalousement cet établissement ouvert dans la commune de Kaolack durant l’année 2015/2016 et qui mobilise, cette présente saison académique, un effectif de 25 élèves. Un record par rapport à la 1ère école qui a débuté à fonctionner à Dakar avec un nombre total de trois 3 écoliers.

Dans un sentiment partagé, ces parents d’élèves apprécient la décision du gouvernement du Sénégal comme un coup d’Etat dicté par le président Turc Recep Tayyip Erdogan. Pour eux, cette décision à la limite pourrait peser lourdement sur l’avenir des enfants et les familles souvent bénéficiaires des actions de solidarité de cette administration des écoles turques.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags