Kaolack/ Culture et promotion des jeunes artisans culturels. Pres de 60 jeunes formes à l’entreprise culturelle

Un effectif de 55 jeunes issus des départements de Kaolack, Guinguinéo et de la commune de Gandiaye viennent de terminer une formation de quelques semaines en infographie, informatique et entreprise culturelle de manière générale. Ces jeunes ont tous reçu leurs diplômes de fin de stage et s’apprêtent à rejoindre le marché de l’emploi. Fruit d’un partenariat mixte entre la coopération Allemande à travers son bras technique la GIZ et le mouvement « Saloum Rapa Tak » aujourd’hui coordonné par Ousmane Thioune « J Man », cette formation a pour vocation de promouvoir les jeunes artistes de la culture urbaine dans un certain nombre de corps de métier identiques au milieu dans lequel ils évoluent et développer le secteur en tant que facteur de croissance. Ainsi pour y arriver, la coopération allemande a débloqué une enveloppe de 7, 5 Millions de frs dont trois (3) millions de frs pour la formation et 4,5 autres millions de frs pour l’achat du matériel à usage de prestation (caméscopes, appareils informatiques, projecteurs pour scènes) etc.… . Pour Mme Fatoumata Sy Sall, chef d’antenne du programme « Réussir » « il s’agit surtout d’appuyer les jeunes filles et garçons qui aspirent aujourd’hui à un métier d’artiste rentable dans les deux départements déjà cités et la commune de Gandiaye. Mais tout en les outillant et surtout leur doter les nouvelles technologies de l’information et la communication (Ntic) ». Toutefois la coopération allemande entend poursuivre cet exercice et élargir la formation entrepreneuriale partout dans sa zone cible afin que les jeunes puissent facilement accéder au marché du travail.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags