Kaolack/ Démarrage timide de la commercialisation arachidière. Pape Abdoulaye Seck active le financement des huiliers et operateurs

Le Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural qui poursuivait hier Jeudi 27 Décembre sa traditionnelle tournée de suivi de la campagne de commercialisation arachidière dans les entreprises huilières de Kaolack a annoncé et exhorté une accélération sans délai du processus de financement des opérations. Malgré la disponibilité d’une enveloppe financière de 34 Milliards à la Sonacos et les ressources contractées par les sociétés « Copéol » et West Oil of Africa « Wao », le ministre Pape Abdoulaye Seck s’est dit prêt à poursuivre les négociations avec les banques pour que les opérateurs et stockeurs privés (Ops) puissent disposer de ressources conséquentes pour battre campagne et conduire leurs opérations de collecte primaires dans les conditions requises. Même si beaucoup de producteurs poursuivent encore leur campagne de dénonciation par rapport à l’absence injustifiée des points de collecte dans leurs villages ou le retard manifeste concédé sur l’ouverture de ces petits centres d’échanges de proximité, le Ministre de l’Agriculture pensent que c’est avec ce moyen qu’on arrivera à susciter de l’animation dans les points de collecte et faire fonctionner les autres qui butaient devant un réel problème de financement. Toutefois prés de trois (3) semaines après l’ouverture officielle de la présente campagne de commercialisation, les entreprises industrielles visitées hier faisaient le plein. Aux abords de chacune d’entre elles, plusieurs dizaines de camions et autres genre gros porteurs étaient en stationnement depuis quelques jours et attendaient impatiemment leur tour pour être déchargés. Face à une production estimée cette année à 1.432.086 t, ces entreprises ont séparément saisi l’opportunité pour lever le voile sur leurs prévisions pour cette année. Ainsi à la Sonacos, en dehors des importants stocks restant de la dernière campagne de commercialisation 2017/2018, le directeur général Pape Dieng annonce l’absorption d’une production de 200.000 t. A la date d’avant-hier Mercredi 26 Décembre, une production d’une valeur de 2 Milliards de francs a déjà été emmagasinée. Alors que dans le système de paiement, une enveloppe d’un plus de 700 Millions a été dégagée au bénéfice des opérateurs au moment où 800 autres Millions sont prévus d’être payés cette semaine à leurs créanciers. A la société « Wao » ces prévisions d’absorption sont fixées entre 60 et 70.000 t et 80.000 t pour la « Copéol ». PAPE DIENG INSISTE SUR LA QUALITE DES GRAINES PROMUES A LA SONACOS Malgré l’instruction des autorités de suspendre au sein des entreprises toute forme notification faite par une entreprise pour retourner des camions au motif d’une mauvaise qualité des graines proposées, le directeur général de la Sonacos a réitéré son insistance sur la qualité des graines transportées vers ses unités industrielles. Même si ce bras de fer avec les Ops est finalement tourné en faveur de ces derniers, Pape Dieng estime que sur douze (12) camions déchargés, moins de 10 % de déchets sont souvent enregistrés par les services de l’abattement. Ceci pour dire simplement que les graines livrées sont généralement de bonne qualité. Mais malheureusement pour lui, ce sont ces mêmes opérateurs qui sont aussi porteurs des graines à faible densité. Certes des accusations que les Ops ont balayées d’un revers de main. Ces opérateurs restent cependant convaincus que même si cela était le cas, l’entreprise industrielle de la Sonacos n’a pas été reprise dans le hasard. Cette volonté de l’Etat de reprendre les destinées de cette société pour payer l’effort paysan, et surmonter certains aléas de la nature, comme l’apparition de graines de mauvaise qualité dans un périmètre fortement amendé. Un exemple de fait qui ne dépend nullement des prérogatives humaines. Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags