Kaolack/ Diene Farba Sarr sur le pétrole et le gaz « Il est encore tôt de débattre sur un produit qui n’est même pas sorti de terre »

Même s’il continue encore de susciter un large débat sur le territoire national surtout du côté de l’opposition et une pluie de critiques en direction de l’Etat par rapport aux contrats établis avec certaines compagnies pétrolières et le quota 10 % des retombées attribué au Sénégal selon le leader de Pastëf, le ministre Diène Farba Sarr constate « qu’il n’est pas  encore le moment de débattre sur une question à peine posée. Autrement dit, dépenser toutes ses énergies sur ce débat dont l’ampleur aujourd’hui devrait normalement être projetée en 2024, date du démarrage de la phase d’exploitation du programme pétrolier et gazier sénégalais ».  Balayant toutefois d’un revers de main les affirmations selon lesquelles le Sénégal aurait bénéficié que de 10 % des parts du marché, le Ministre du renouveau urbain et du cadre de vie en toute honnêteté a tenu ces propos « je ne gère pas le pétrole. Je ne connais certes le champ pétrolier, mais je ne peux pas le défricher, car la morale me l’interdit. Je ne connais rien du pétrole, mais je tiens à préciser qu’il n’existe dans aucun pays dans le monde un pétrole qui n’a pas encore jailli et que les gens en font un débat aussi houleux. Personnellement je n’y trouve pas d’inconvénient, au contraire c’est plutôt un signe de notre avancée démocratique, un processus dont Macky Sall est le premier tributaire ». Dans d’autres pays, poursuit-il « les dirigeants en font un débat souterrain jusqu’à l’explosion du pétrole. Au Sénégal, le président Macky Sall sait que le pétrole est très sensible. Il a surtout milité en faveur de la transparence. Il est allé voir et discuter avec la Mauritanie, les pays frontaliers, les sénégalais et ses partenaires, pour en faire une affaire de tout un ou des peuples. Je ne le souhaite pas, mais je crois que le pétrole pourrait même fuir à cause de l’ampleur des contrevérités dites à son endroit et à l’encontre de son exploitation » a alerté le coordonateur départemental de l’Apr à Kaolack.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags