Kaolack/ Différend foncier dans les lotissements au quartier Sing-Sing « Ahmeth khalifa niasse croise le fer avec des agents municipaux »

Le marabout Ahmeth Khalifa Niasse arrivera t-il à déguerpir les agents municipaux de la cité que leur municipalité, sur délibération datant du 18 Juin 1998, leur avait octroyée dans le quartier Sing-Sing (périphérie Ouest de Kaolack) ? En tout cas tout laisse à ne pas y croire, compte tenu des ordonnances faites par le tribunal à la sortie de ses récentes délibérations, de la nature justificative des pièces administratives délivrées à ces agents par la municipalité de Kaolack pour occuper et construire le terrain, mais également de la détermination des habitants de ce quartier de combattre jusqu’au bout de leurs souffles. Il faut surtout préciser que durant tous ces mois passés, le coordonnateur national du mouvement « Jafalah » n’en démord pas. Son combat avec cette partie du personnel municipal se durcit de plus en plus. Le marabout de Kaolack réclame en effet un périmètre de 14 ha au cœur même de cette cité déjà affectée aux agents municipaux et construite prés d’une vingtaine d’années avant. Ce que ces populations lui refusent catégoriquement au risque de perdre tous les investissements réussis grâce à des prêts contractés auprès des banques. Aussi de laisser Ahmeth Khalifa Niasse manœuvrer en direction d’une éventuelle extirpation de prés de 400 familles des domaines légitiment acquis. Ainsi dans une restreinte assemblée convoquée Samedi, les chefs de ces différentes familles menacées ont pris langue avec Mr El Hadji Diouf, leur nouveau conseiller choisi pour défendre le dossier. Une opportunité pour ce dernier de dénoncer ce harcèlement permanent exercé sur les populations. Mais d’avertir aussi toutes les personnes, quelles soient des Domaines, du Cadastre ou ailleurs, mais qui travaillent pour faire passer délibérément cette forfaiture.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags