Kaolack/ difficultés d’accès à l’état civil. La justice aux services des agents de délivrance

La direction de la justice de proximité et de la promotion de l’accès au Droit (Djppad) du ministère de la justice en partenariat avec Osiwa son bras financier a procédé les 28 et 29 Mars derniers au renforcement de capacité d’une vingtaine d’agents, membres des maisons de justice, centres d’état civil et des magistrats intervenant dans la gestion des questions d’état civil. Ce séminaire qui a été poursuivi sous le thème « renforcer les capacités des acteurs de l’Etat civil au Sénégal et promouvoir l’adoption d’une approche pluridisciplinaire de la prise en charge de la problématique de l’état civil », a pour autant été initié pour améliorer la gestion des questions liées à l’état civil dans notre pays dans le but de relever un défi vieux de 58 ans et auquel les populations dans leur écrasante majorité, sont confrontées à outrance. Au Sénégal et dans beaucoup de pays africains, cette question d’inscription et d’accès à l’état civil pose d’énormes problèmes. Malgré la multitude d’efforts déployés ça et là par l’Etat à travers le projet d’Appui à la modernisation de l’Etat civil (Pamec) pour lequel les maisons de justice ont d’ailleurs poursuivi une large campagne de sensibilisation et d’information en direction des populations, le problème reste entier. Beaucoup de citoyens, particulièrement les enfants paient une large tribu, car quittent souvent le milieu scolaire et de manière prématurée pour faute de pièces d’Etat civil. Ainsi pour Daouda Guèye et ses  partenaires, il s’agissait dans ces deux journées de capacitation de faire comprendre l’importance des rôles du dispositif de la justice de proximité sur les questions spécifiques à l’Etat civil. Aussi le cadre juridique qui cache cette question fondamentale. Ainsi au-delà du besoin de partager sur les connaissances et outils que les participants à cette rencontre ont réussi à acquérir dans le temps et l’espace, ce séminaire a pour autant permis l’ouverture de réflexions profondes sur les bonnes pratiques en termes de gestion de l’Etat civil et une sensibilisation des participants sur l’intérêt pour chaque citoyen sénégalais de disposer une pièce d’Etat civil fiable et sécurisée.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags