KAOLACK/ EN VISITE AUX FAMILLES RELIGIEUSES DE LA COMMUNE PAPE GORGUI NDONG SOLLICITE L'ACCOMPAGNEMENT DES RELIGIEUX AU PLAN SENEGAL EMERGENT

Le Ministre de la jeunesse, de la construction citoyenne et la promotion du Volontariat qui rendait visite hier aux chefs religieux de la commune de Kaolack, a sollicité auprès de ces derniers un accompagnement pour la mise en œuvre du plan Sénégal Emergent (Pse) afin de permettre au président Macky Sall d'atteindre l'Emergence qu'il prône à l'Horizon 2035. Ce que la communauté au Sénégal selon lui s'investit à accomplir fidèlement. Parce que dans la formation, l'Education et l'accompagnement, les religieux occupent une place privilégiée. Pour le Ministre Pape Gorgui Ndong, le genre d'évènements que constituent le Maouloud et autres fêtes du genre lui donne souvent l'opportunité de communier et parler avec les jeunes sur les grandes questions qui interpellent le Sénégal. Avec comme exemple la déclinaison des orientations du Ministère de la jeunesse, la vision du président de la République en termes de promotion, d'encadrement des jeunes sur le plan économique et social, la formation et l'insertion. Ainsi fort de cela, Pape Gorgui Ndong a aussi sollicité à l'endroit du Khalif Chekh Ahmeth Tidiane Ibrahima Niasse, de l'imam de la Mosquée de Médina Baye, Cheikh Ahmeth Tidiane Alioune Cissé, du nouveau Khalif de Léona Niassène Cheikh Tidiane Oumayma Niasse un accompagnement pour la politique spécifique à la jeunesse sénégalaise. Une requête qu'il a faite parce que sentant les nombreux efforts que les religieux sont entrain de consentir dans l'éducation des jeunes. Aussi pour la simple raison que les religieux sont considérés comme un espoir et forment la clé de voute de sortie de crise face à une société qu'on croit pouvoir aujourd'hui se réconcilier avec elle même. Et pour y arriver le ministre Pape Gorgui Ndong estime " qu'il faut que la jeunesse soit outillée sur tous les plans pour prétendre un paradigme dans la gestion de nos valeurs et permettre à toute la nation de retourner à ces valeurs qui ont toujours incarner le sénégalais type qui sont le valeurs de "Foula", "Kersa", "Soutoura" qu'on commence aujourd'hui à perdre petit à petit.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags