Kaolack/ Face à l’endettement et la soudure au sein des communautés. Les « calebasses solidaires » choisies comme alternatives

L’Immixtion des « Calebasses solidaires » dans le processus de lutte contre la pauvreté dans les milieux ruraux et péri urbains commence à transformer sensiblement le quotidien d’un grand nombre de femmes. Cette stratégie de lutte contre l’endettement, la soudure et surtout la persistance du système d’usure dans les villages, aujourd’hui portée par l’Association sénégalaise pour un Développement Equitable et Solidaire (Asdes), a ainsi permis l’initiation de 52 calebasses solidaires dans la région de Kaolack. Des petites caisses communautaires d’Epargne et de Crédits remboursables sans intérêts pour soutenir les populations, singulièrement la promotion économique et l’autonomisation des femmes. Dans la plupart des quartiers de Kaolack et les villages qui se servent aujourd’hui de ces outils de solidarité, les femmes n’ont plus besoin de secouer de gauche à droite ou se rabattre vers leurs maris pour régler certains détails de la charge familiale. La journée culturelle qu’elles viennent de boucler tout dernièrement a ainsi servi de tribune pour une large sensibilisation sur les avantages et privilèges des calebasses solidaires. Selon Mme Mabinta Badji, responsable dudit programme à l’Asdes, « il s’agit relativement d’un programme  soutenu par Action Carême Suisse, une organisation helvétique partenaire. Nous sommes aussi en collaboration avec l’Adc et travaillons dans le cadre d’un programme de lutte contre la soudure et le surendettement dans la région de Kaolack. Depuis notre arrivée en 2013, nous avons réussi à installer 52 calebasses solidaires dans les communes de Kaolack, Gandiaye, Ourour, Sibassor, et Thiomby. Au fil des ans, notre organisation s’est renforcée et regroupe présentement une population de 2318 femmes dont 188 hommes. Le fond total collecté à partir des Apports Volontaires Anonymes appelés AVA, tourne autour de 21.678.250 frs. Ces montants permettent ainsi aux femmes de surmonter certains de leurs besoins liés à l’Education de leurs enfants, la santé et l’accès aux produits de première nécessité » a-t-elle ainsi confié.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags