KAOLACK - FACE A LA RECRUDESCENCE DES ACCIDENTS DE LA ROUTE, MAMOUR CISSE AU CHEVET DES ACCIDENTES DE MBADIANENE TRANSFORMER LE CENTRE HOSPITALIER DE KAOLACK EN HOPITAL DE NIVEAU 3

Le leader du Parti social-démocrate/Jant-Bi (PSD/Jant-Bi)  qui a terminé, le week-end dernier, une tournée politique de quelques jours dans la région de Kaolack, a incité l’Etat du Sénégal à reconvertir hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse (hôpital EIN) de Kaolack en un Etablissement public de niveau III (EPS III).

Mamour Cissé a plaidé cette cause lors d’une rencontre avec la presse, quelques instants après la visite effectuée auprès des accidentés du village Mbadianène admis à l’hôpital EIN. Une occasion pour lui de féliciter l’Etat pour les efforts consentis pour la réhabilitation de cette structure hospitalière, mais également pour les interventions dans la prise en charge des populations. Mamour Cissé en appelle à la mise à contribution de toutes les compétences  et à créer dans cet hôpital les services de chirurgie orthopédique.

Compte tenu du nombre élevé d’accidents de la route sur la nationale 1, le secrétaire général du PSD/Jant Bi a lancé un appel solennel au ministre de la Santé et de l’Action sociale et au président de la République pour que ce projet puisse prospérer au bénéfice des populations du Saloum, des régions limitrophes et de toute la sous région. Par la même occasion il a exigé à ce que la «tolérance zéro», concept annoncé par le chef de l’Etat pour freiner durablement le massacre sur les routes devienne une réalité au Sénégal.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags