Kaolack/ Fréquence des incendies, occupation anarchique, abus et manque d’organisation. Une entreprise chinoise prête à construire le marché central

Dans ce contexte marqué par la fréquence des incendies dans les marchés du pays en général, une anarchie totale à tous les niveaux d’organisation, et la volonté de l’Etat de combattre ce qui est devenu un fléau national pour notre pays, une entreprise d’origine chinoise dont on peut taire du nom s’est portée volontaire à investir pour la reconstruction marché central de Kaolack. Décrochée et soutenue par un groupe d’entrepreneurs sénégalais qui, pour un faisceau de raisons ne veut pas s’afficher dans cette transaction, l’entreprise chinoise a effectué les semaines passées un déplacement à Kaolack pour visiter le marché, procéder au repérage des futurs sites devant accueillir les commerçants pendant la phase de réalisation, avant de proposer le plan architectural adapté et la méthode d’investissement appropriée. Ce document fut par la suite transmis au président de la République et attend d’être homologué pour que le partenaire chinois démarre les opérations sur la base d’un préfinancement. Ainsi pour un coût d’investissement de 48 Milliards de Frs, cette infrastructure autrement intitulé « l’Arche de Kaolack » ou centre commercial international de Kaolack (Ccik) sera exécuté sur une durée de trois (3) ans. En substance ce centre commercial sera centré au cœur de la ville de Kaolack et sera la vie centrale de toute l’Afrique de l’Ouest. En tant que premier étape du plan Kaolack Emergent (Pke), ce parc du commerce international est prêt à devenir le centre commercial international ainsi que le centre dynamique de la ville de Kaolack, y compris le commerce de détail et de groupe, les bourses, les divertissements, les bureaux d’affaires, la restauration et l’hôtel. Ce projet rayonnera dans six (6) pays d’Afrique de l’Ouest. Il comptera en même temps 36 Millions de consommateurs et 20.000 emplois directs. Il gère en grande partie, le commerce, les Affaires et le parc. La partie du commerce va couvrir une superficie de 120.000 m2 et compose un hall commercial et de loisirs avec prés de 6 millions de commerçants indépendants spécialisés dans le commerce de gros et détail. Il existe huit (8) grands marchés commerciaux. La partie des affaires comportera un bâtiment administratif et les appartements d’hôtel. Le bâtiment principal sera un jumeau de 11 étages de 20.000 m2. Ainsi avec une surface de 25.000 m2, la parc du futur « l’Arche de Kaolack » sera le plus grand parc aérien de droit multiple de l’Afrique de l’Ouest et deviendra un nouveau centre de santé et de loisirs écologistes urbains pour offrir aux citoyens un meilleur espace de loisirs et de divertissements.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags