Kaolack/ Gestion des déchets solides. Plus de 2000 ménages enrôles

Dans le cadre du programme de résolution de la problématique de l’insalubrité dans les communes de Kaolack, Gandiaye, Keur Madiabel et Kahone, le partenariat entre ces différentes collectivités territoriales et Caritas a réussi à enrôler une population de prés de 2900 ménages qui bénéficient directement des services de collecte des déchets. Outre ces avantages, ces ménages sont aussi sensibilisés sur les techniques de trie des déchets à domicile pour favoriser la suite des opérations de valorisation et traitement au niveau des centres de dépôt final. Un changement de comportement que le partenariat voulait mettre en évidence afin de mieux faciliter la collecte dans les points de dépôt primaire et assurer de manière générale la gestion de l’environnement au sein de ces mêmes collectivités. A ce titre, le séminaire de réflexions et d’échanges qui a été ouvert le week-end dernier aux populations de ces quatre communes a surtout été allusion de montrer aux citoyens la valeur marchande générée par les déchets une fois transformés. Cette rencontre qui mobilisait prés d’une cinquantaine de participants a aussi été convoquée en vue de la finalisation de la 4ème phase du projet. Autrement dit la consolidation du système déjà mis en place et le démarrage des activités dans les nouveaux centres de valorisation et traitement. Des ouvrages dont l’essentiel est acquis grâce au financement de l’organisation Secours Catholique, la fondation Caritas France et le Fonds d’Initiatives Suez.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags