Kaolack/ Inauguration des infrastructures routières de la région naturelle du Sine Saloum: Macky Sall dit prendre l’option d’accorder la priorité a l’investissement productif

En inaugurant hier Lundi 19 Février les infrastructures routières de la région de Kaolack, les tronçons Dinguiray / Nioro /Poste Keur Ayip et Kaolack / Fatick dans le cadre du plan Sénégal Emergent, le président Macky Sall dit prendre l’option d’accorder la priorité à l’investissement productif. Aux infrastructures avec la réalisation de projets, de forages, de centrales énergétiques, d’équipements agricoles dans les villes et campagnes, les cités religieuses, les zones frontalières et enclavées. Et c’est le cadre d’un engagement résolu pour l’équité et la justice sociale qu’il s’est livré à une série d’inauguration des infrastructures routières dans les régions de Kaolack et Fatick. Le président de république indique à cet effet que c’est avec fierté qu’il s’est offert à l’inauguration de ces ouvrages qui constituent un maillon commun au trois corridors transgambiens, à celui de Dakar/Bamako. D’un coût d’investissement de 16,4 Milliards tirés du budget consolidé d’investissement (Bci), et longues de 110 Kms au total, ces routes contribueront à la réhabilitation du réseau routier local et vont offrir aux populations une mobilité dans des conditions de confort et de sécurité répondant aux meilleurs standards internationaux. Ce sont également des routes qui ont été construites suivant des solutions techniques novatrices afin de permettre une durabilité de l’Investissement. Ainsi saluant au passage le rôle joué par la direction générale de l’Ageroute, le président Macky Sall s’est également donné le plaisir de préciser que la réalisation de ces infrastructures est symbolique d’autant plus qu’elle repositionne Kaolack et le Sine Saloum dans leurs fonctions de carrefour d’échanges et de poumon économique essentiels pour le développement inclusif et durable de notre pays. Mais c’est aussi allusion de redonner un souffle nouveau aux politiques d’aménagement et de développement du territoire. Egalement un moyen de renforcer l’attractivité et le dynamisme économique de la région à travers la valorisation de ses potentialités agricoles, halieutiques, pastorales et touristiques. Aussi il s’agit par là, d’assurer davantage la circulation des personnes et des richesses aux noms de la complémentarité, de l’équité et la solidarité. Enfin conforter la continuité territoriale dans la Sénégambie méridionale consolider l’intégration nationale et sous régionale.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags