Kaolack/ Indécence des salaires, indemnités dérisoires et insuffisance des moyens de travail. Le SYNTTAS prêt pour affronter le pouvoir

Appréciant que deux ans après la présentation de leur plateforme revendicative à la tutelle aucune solution n’est trouvée à sa cause, le syndicat national des techniciens et travailleurs de l’Agriculture au Sénégal (Synttas) décide de reprendre la hache de guerre. Ainsi réunis hier à Kaolack pour une réunion de sensibilisation et d’informations, ses membres ont réitéré leur engagement de poursuivre le combat pour une longue période encore. Ces syndicalistes dénoncent ainsi le mauvais traitement dont ils sont victimes dans leurs lieux de travail. Des salaires décents, des indemnités dérisoires pour certains membres, fonctionnaires de la hiérarchie A et l’insuffisance des moyens de travail sont en effet les questions sur lesquelles ils souhaiteraient des solutions diligentées. Sans quoi, ils acceptent de poursuivre le  plan d’actions national qu’ils viennent de définir et adopter le 22 Décembre dernier. Ce sera pour prendre à témoin toute l’opinion nationale et réparer ce qu’ils appellent injustice sociale au sein de leur communauté professionnelle. Puis que de leur regard beaucoup d’anciens professionnels de l’agriculture se sont librement déployés dans d’autres services ou même à l’étranger à cause de la délicatesse des conditions de travail dans le département de l’agriculture, les associés du secrétaire général national Samba Gaye disent entamer un tel affrontement afin de révolutionner le secteur à travers tous ses compartiments. Toutefois le plus aberrant dans les rapports avec leur Ministère est arrivé lors que la tutelle a mûri l’idée de mettre en place la coopérative des travailleurs de l’Agriculture sans au préalable épouser des principes démocratiques. Autrement dit offrir aux travailleurs le droit de choisir eux-mêmes leurs représentants au sein du bureau, mais surtout faire éviter que la gestion de cette coopérative soit portée par la tutelle dans le seul buter d’étouffer ou dissuader l’émergence des mouvements syndicaux dans le secteur de l’Agriculture.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags