Kaolack/ Insuffisances dans la gestion des inondations : Les populations de Sam Darou Saloum s’agitent

Très remontées contre les cas d’inondation répétitif de leur quartiers par les eaux, les populations de « Sam Darou Salam », « Gawane » et environnant ont poursuivi Samedi 28 Juillet dernier un mouvement d’humeur. Leur colère découle en effet des insuffisances voire même l’absence totale de programmes capables d’abriter définitivement leurs habitats des horreurs des inondations. Plus de 20 longues années maintenant, ces populations disent être témoins de nombreux déplacements parmi les habitants du fait de l’envahissement de leurs maisons par les eaux.  Ainsi pendant des semaines, ces déplacés vivent dans les établissements scolaires ou chez un voisin dans des conditions inconfortables et sont immédiatement révoquées de ces abris dés le moment venu de la rentrée. Des faits qui, selon elles, soulèvent régulièrement des vagues de frustrations et contestations populaires chez les habitants qui ont du mal à digérer ces genres de traitements ou retrouver leurs logis en bon état, comme à leur départ. A cela s’ajoute la récurrente question de l’insécurité, le déficit en éclairage publique, et la nécessité de corriger certains aspects topographiques pour faciliter le drainage des eaux de ruissellement vers les canaux. L’ assemblée qu’elles viennent de convoquer obéit cependant à un programme de protestations  qu’elles comptent dérouler sur le terrain et refusent de renoncer tant qu’il n’aura pas de solution à ce problème.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags