Kaolack - Journées annuelles de prières et de récital du Coran : Bouchra dans la ferveur durant 11 jours

La cité religieuse de Bouchra, située dans la commune de Kaolack, est en train de vivre d’intenses recueillements. Sous la conduite de Serigne Habib Ndiaye et de ses frères, la famille de Serigne Ahmad Ndiaye (Rta), Bouchra renoue avec les journées annuelles de prières et de récital du Coran, initiées par leur regretté père.

Depuis mercredi  10 février et ce jusqu’au dimanche 21 février 2016, les fidèles musulmans de même que les fils, proches et autres membres de la famille de Serigne Ahmad Ndiaye (Rta), se recueillent à travers d’intenses moments de ferveur religieuse rythmés par le récital du Saint Coran, le zikr, la wazifa, etc.
Ces journées annuelles de prières ont été initiées en 1966 par le regretté Serigne Ahmad Ndiaye  de Bouchra. «Au début, il les faisait en trois jours dans le cadre d’une retraite spirituelle puis en 7 jours. Par la suite, il a reçu l’ordre de le faire en 11 jours. C’est après qu’il a commencé à y associer ses autres coreligionnaires», explique Se­rigne Maodo Ndiaye, un des fils du défunt marabout. Ce dernier d’ajouter que ces journées de prières et de récital du Saint Coran se déroulent comme suit : «Après chaque prière de Fadiar, on fait la wazifa. S’en suivent des discussions auxquelles succède un récital du Coran. En début d’après-midi, après la prière de Tisbar, le récital du Coran se poursuit selon les capacités de chacune des personnes qui se prêtent à cet exercice. Le soir, après la prière du crépuscule, on fait la wazifa, puis du zikr et on échange entre disciples.» Ces journées de prières seront clôturées par une cérémonie officielle le dimanche 21 février 2014 à laquelle prendra part Serigne Maodo Sy et Serigne Habib Sy ibn Serigne Abdoul Aziz Sy, l’imam ratib de la Grande mosquée de Kaolack, Serigne Pape Soulèye Kane, plusieurs chefs religieux ainsi que le gouverneur, le préfet et les autres autorités administratives de la région de Kaolack qui vont y représenter l’Etat. Cette cérémonie officielle, qui sera pour Serigne Habib Ndiaye un moment de livrer des recommandations aux fidèles, sera précédée, le samedi 20 février, par une wazifa au mausolée de Serigne Ahmad Ndiaye (Rta), après la prière de Takussan et un gamou à l’intention des hôtes. Serigne Maodo Ndiaye rappelle que lors de ces journées de prières et de récital du Saint Coran, son regretté père, Serigne Ahmad Ndiaye, disparu en 1986, priait pour la paix, le bonheur et la prospérité dans la région de Kaolack, le Sénégal et le monde.

 ndieng@lequotidien.sn

Tags: 
Source: 
lequotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags