Kaolack : la FIKA entre dans les axes définis par le PSE, selon Alioune Sarr

Le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, Alioune Sarr a estimé, jeudi à Kaolack, que la Foire Internationale de Kaolack (FIKA) entre parfaitement dans les axes définis par le Plan Sénégal Emergent (PSE).

"Elle a deux composantes dont la promotion des produits fabriqués à Kaolack, au Sénégal et dans la sous-région. Et elle offre aussi un espace d’échange aux acteurs économiques", a expliqué M. Sarr, lors de la cérémonie officielle de lancement au cœur de ville.

"Ces deux composantes précitées de cette foire entrent dans les axes stratégiques du Plan Sénégal Emergent qui vise à multiplier par 2,5 ses exportations au niveau sous régional et international", a souligné le ministre.

Alioune Sarr qui s’est félicité du choix de la République du Mali comme pays invité d’honneur de cette première édition de la FIKA a rappelé que la moitié des exportations du Sénégal va vers les pays de la sous-région.

"Le Mali qui consacre 43, 5% de nos exportations est notre premier client dans l’espace CEDEAO", a dit le ministre soulignant qu’il est donc heureux que les promoteurs de cette foire en ont fait le pays invité d’honneur.

"La FIKA contribue à améliorer l’intégration sous régionale à partir de cette ville carrefour qu’est Kaolack", a estimé Alioune Sarr qui a invité les autres régions à s’en inspirer pour promouvoir l’économie locale et nationale.

"Nos économies n’ont d’autres sources de survie que l’intégration sous-régionale", a fait savoir le ministre. "Par conséquent nous devons nous organiser pour que le Sénégal joue sa partition dans l’exportation de ses produits dans la sous-région à la hauteur de son niveau diplomatique", a-t-il préconisé.

Etaient présents à l’ouverture de la première édition de la FIKA, les ministres Abdoulaye Diouf Sarr (parrain), Mariama Sarr et Khadim Diop à côté du président de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Kaolack, (CCIAK) Sérigne Mboup.

Initiée par les deux chambres consulaires (métiers et commerce), la FIKA axée cette année sur le thème : "Kaolack un hub pour l’émergence des échanges économiques dans l’espace UEMOA" se poursuivra jusqu’au 8 mai prochain à la Place dite "Coeur de Kaolack".

Selon les organisateurs, une douzaine de pays africains pour la plupart de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et 300 exposants prennent part à cette première édition.

AB/PON

Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags