Kaolack/ Lenteurs administratives, problématique dans la carrière. Le SNEF élève la voix

Réuni en assemblée générale ordinaire hier Dimanche 30 Décembre dernier à Kaolack, le syndicat national de l’Education et la Formation au Sénégal (Snef) a vaillamment dénoncé l’attitude défaillante des Ministères de l’Education nationale, de la Fonction publique et des Finances sur la question de la carrière de l’enseignant. Autrement dit, le non respect des accords spécifiques à la carrière et qui ont déjà fait l’objet d’un compromis signé entre gouvernement et syndicats d’enseignants. Même si par contradiction le Snef reconnait le respect d’un certain nombre d’engagements pris an amont par l’Etat, telle que l’augmentation des indemnités de logement, son secrétaire général national Abdou Diaw et les membres déplorent les énormes retards accusés sur la délivrance des actes d’intégration. Ils constatent cependant qu’au niveau du ministère de l’Education nationale, les arrêtés restent des fois plusieurs années sans être signés. Et une fois arrivés au ministère de la fonction publique, ces dossiers sont parfois rejetés sans la moindre précaution d’en informer le concerné. A cela s’ajoute la grève des inspecteurs et autres corps de contrôle. Durant l’année académique 2017/2018, le Snef dit avoir été témoin de l’annulation des contrôles pédagogiques à une population de plus de 4000 enseignants qui devaient se soumettre à cette épreuve. Ceci, à cause des grèves répétées des inspecteurs de l’Education pendant toute la période indiquée. Toutefois le plus inquiétant chez ces syndicalistes est que ni l’Etat, ni quelqu’un d’autre n’a cherché à trouver une solution à ce problème. Pour le cas échéant, ils estiment que l'issue trouvée avec les directeurs d’école n’est pas la bonne compte tenu de la nature de leur formation de base et invitent les autorités à respecter la formation initiale de chaque acteur et prendre des décisions en fonction des compétences.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags