Kaolack/ Lutte contre l’émigration clandestine : Des caravanes de sensibilisation pour fixer les jeunes

Après Diourbel, Bambey, Thiès, Mbour, Kaffrine et Fatick, la caravane de sensibilisation des jeunes sur l’émigration clandestine est arrivée hier dans la capitale du Saloum. Fruit d’un partenariat tripartite entre l’Union Européenne, l’Etat du Sénégal et la coopération Belge dans le cadre de son programme d’appui à la réduction de l’Emigration rurale dans le Bassin arachidier (Pareba), cette caravane a surtout été initiée pour une large sensibilisation des jeunes sur les méfaits de l’émigration clandestine et les opportunités qui peuvent s’offrir à eux au sein même de leurs différents terroirs. Mieux, son rôle de convaincre les parents et aider à fixer les jeunes dans leurs collectivités tout en les édifiant sur les activités alternatives et durables à l’émigration existant chez eux et auxquelles ils peuvent profiter largement. Pour un coût global d’investissement de 18 Millions d’euros, l’équivalent d’un peu plus de 11 Milliards de francs Cfa, pour une durée d’exécution de cinq (5) ans (2017/2022), ce projet compte engager une population de 6000 jeunes dans cinq (5) communes de la région centre. Au-delà du besoin de dissuader les nombreux voyages à l’aventure avec en échange, une batterie de mesures alternatives durables, il s’agissait aussi de sensibiliser les candidats à l’émigration sur le projet lui-même, ses partenaires à lui et les multiples opportunités qu’il engendre et auxquelles les jeunes ruraux peuvent en profiter massivement. Il faut cependant souligner que les activités lors de cette caravane ont surtout été marquées par le lancement officiel du village « Tekki fii Kaolack ». Des points de chute spécifiquement réservés aux étapes de Mbour et Kaolack où l’on avait aménagé des stands ouverts au public pendant les deux journées de séjour de la caravane et qui présentaient des différentes offres d’opportunités dans des filières comme les champs d’école paysans, la formation professionnelle qualifiante, le renforcement de capacité.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags