KAOLACK - LUTTE CONTRE LA VULNERABILITE EN MILEU URBAIN ET RURAL LE CIDES REPREND SES ACTIVITES

Dans le cadre de ses activités orientées vers la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité dans la région de Kaolack, le Centre intégré pour le développement économique et social (Cides), antenne de Kaolack, a redémarré hier ses activités suivant une logique de partage et de mise à niveau.

Au total, une cinquantaine de participants ont assisté à cette rencontre convoquée sur initiative de la présidente du groupe consultatif des femmes de Kaolack, Marie Hélène Bitèye. Il faut toutefois signaler que, depuis son lancement il y a un plus d’un an, le Programme intégré de développement économique et social (Pides) tarde à être effectif. Même si au niveau de certains couloirs, on parle de l’opérationnalisation des réglages au niveau central du programme, toutes les activités étaient mises en veilleuse dans la région de Kaolack.

D’ailleurs, nous apprend Mme Marie Hélène Bitèye, c’est pour cette raison que « la rencontre d’hier a été convoquée. Pas pour seulement rafraîchir la mémoire des bénéficiaires sur le projet, ses objectifs et l’intérêt qu’il engendre vis-à-vis des populations, mais plutôt pour entamer un nouveau programme de renforcement des capacités aux acteurs dont plusieurs milliers sont attendus dans cet exercice avant le troisième trimestre de l’année en cours».

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags