KAOLACK : Lutte contre les déchets plastiques Des établissements scolaires pionniers de la lutte

La CODEKA appuyé par la Caritas veut lutter contre l’insalubrité à Kaolack. Le centre de prétraitement des déchets plastiques mis en place sur initiative de la CODEKA  appuyé par la Caritas, la collecte des déchets est pratiqué dans la commune de Kaolack. Des collecteurs de déchets plastiques réunis au sein d’un réseau  (ReCoPlast) s’adonnent a l’activité de ramassage des déchets plastiques, contribuant ainsi, les quantités des déchets, au niveau des décharges  contrôlées d’ordures. En moyenne 40 tonnes de déchets plastiques sont, achemines chaque année au centre de kundame soit cinq tonnes par jours. Le centre emploi quinze femmes qui y tire leur revenu avec ses quatre unités de transformations. En parallèle a l’activité menée par le réseau, le tria domicile des matières plastiques est expérimenté dans les quatre quartiers cibles du programme (TOUBA KAOLACK EXTENSION, NIMZAT, DIAMAGUENE, BOUSTANE).
Ce projet de renforcement de capacités et appui  pour la création d’activité économiques durables à  finalités sociales et pour le développement local au Sénégal). Pour poursuivre l’accompagnement ces écoles engagées a contribuer  a la lutte contre la dispersion des sachets plastiques dans la nature, les élèves sont appelés a l’implication active dans le suivi du dispositif, d’ou l’importance de cette visite guidée des quatre établissements choisi. L’objectif est de promouvoir la participation active  des  élèves dans le maintien et le suivi du dispositif de gestion des déchets plastiques dans les écoles cibles en particulier et dans la commune de Kaolack en général.
 

Auteur: 
MADELEINE SENE NDOUR

Commentaires

1

je salue votre initiative. C'est pourquoi moi aussi en tant que étudiant je veux faire un plaidoyer sur l'insalubrité de la commune de kaolack. Car il est temps pour nous jeunes, nous les hommes de demain qu'on fasse quelques choses pour que notre cher kaolack, ville carrefour soit une ville propre et saine.

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags