Kaolack/ menace sur l’installation des fils électriques du projet énergie de l’OMVG : Le Sénégal et les autres pays membres démarrent la sensibilisation aux populations

L’Organisation de la mie en valeur du Fleuve Gambie (Omvg) et son partenaire « Enda/Ecopop » ont démarré hier avec les administrations territoriales et autres élus des différentes collectivités du pays, la campagne de sensibilisation des populations soupçonnées d’être menées prochainement par les travaux d’installation du corridor électrique prévu par le projet  Emergie de l’Omvg. Ce programme est en même temps déroulé par les autres collègues des pays membres de l’Omvg, en Guinée Conakry, Guinée Bissau et en Gambie. Après une ultime rencontre de travail avec le gouverneur de Kaolack Al Assane Sall, la délégation du chef de mission et d’accompagnement du projet Energie de l’Omvg pour la libération des emprises Mouhamadou Mansour Diagne s’est aussitôt éclipsée sur le terrain pour la rencontre les 1500 personnes qu’on soupçonne d’être prochainement menacées par les travaux conjoints. Ainsi après le lancement des opérations d’accompagnement concédé une semaine auparavant,  dans le but d’échanger sur les stratégies de communication, et sensibilisation, la rencontre avec les autorités administratives de la région a ainsi été l’ultime phase précédant le démarrage effectif des opérations sur le terrain. Ces opérations de sensibilisation concernent en effet les populations établies sur l’axe Kaolack/ Kédougou. Il s’agit en effet de partager avec l’administration locale sur les modalités de mise en œuvre des opérations de sensibilisation des populations concernées. Puis qu’il est senti que l’information est stratégique en cas d’espèce, parce qu’il est certain qu’il aura des populations touchées, même si le projet fait de sorte qu’il aura le maximum pour qu’il ait le minimum sur l’emprise d’impacts, il faillait aussi partager avec ces autorités administrative sur le début de cette campagne de sensibilisation et d’information. Ainsi pour le besoin, toutes les dispositions administratives ont été relativement prise pour permettre aux enquêteurs d’être soutenus dans le sens de leur faciliter la mission qui leur est confinée. Ainsi dans le cadre spécifique des besoins, il est prévu des enquêtes parcellaires  qui seront poursuivies pour construire le processus d’indemnisation. Ce qui selon Mouhamadou Mansour Diagne explique l’implication absolue de l’administration. Mais également le besoin de faire émerger cette interaction entre les différentes parties prenantes qui doit être construite à toutes les échelles.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags