Kaolack/ obsèques du président directeur général du groupe « Walfadjri ». Sidy Lamine Niasse repose désormais auprès de son frère El Hadji Ibrahima

Le président directeur général du Groupe « Walfadjri », rappelé à Dieu Mardi passé à l’hôpital Principal de Dakar, a finalement été inhumé hier Vendredi 7 Décembre à Kaolack. Il repose désormais au nouveau mausolée de Léona Niassène où repose El Hadji Ibrahima Niasse, le défunt khalife de la famille de Mame Khalifa Niasse, décédé un an auparavant. Plusieurs chefs religieux dont le Khalife de Médina Baye, Cheikh Ahmeth Tidiane Ibrahim Niasse, l’imam Cheikh Ahmeth Tidiane Cissé, le  Khalife de Léona Niassène Cheikh Ahmeth Tidiane Niasse « Cheikh Oumeyni », ses frères, amis et sympathisants ont massivement convergé hier vers la cité religieuse pour participer aux obsèques, mieux aux derniers hommages et honneurs rendus à cet homme de Dieu, grand bâtisseur de la presse sénégalaise, protecteur du droit des faibles et garant de notre système démocratique. Dés que son cortège funèbre franchissait l’entrée de la ville de Kaolack, la foule qui attendait impatiemment ce regrettable retour s’est aussitôt agité et les larmes coulaient de partout. Certains talibés, adeptes, parents ou amis tombaient en transe, d’autres scandaient sans arrêt les bienfaits connus de l’ancien patron de « Walf », et manifestaient sans retenue aucune leur regret de pendre un homme qui a toujours été aux devants de leurs revendications ou manifestations démocratiques. D’ailleurs c’est pour cette raison que la foule en un moment donné était devenue inconsolable. Dans la résidence mortuaire, l’émotion était grande et les cœurs meurtris. Pleine comme un œuf, à cause de la forte présence d’étrangers, cette résidence du défunt Sidy Lamine Niasse était d’un accès difficile. Difficile est de trouver quelqu’un à qui on a le devoir de présenter des condoléances. Devant une telle ambiance où chacun ne pouvait s’occuper que de sa propre personne, le cortège funèbre peinait à franchir l’enceinte de la mosquée. Pendant plusieurs dizaines de minutes, la confusion était totale malgré la voix de l’Imam Mouhamed Niasse qui invitait sans cesse la foule au calme et à la discipline. Malgré ce tourbillon incontrôlé, la dépouille  du défunt Sidy Lamine Niasse a été acheminée dans l’enceinte de la mosquée. C’est après que la traditionnelle séance de derniers témoignages qu’on réserve toujours aux morts avant leur enterrement a été entamée, avant la prière funèbre qui a suivi quelques instants plutart sous la direction du Khalife de Médina Baye Cheikh Ahmeth Tidiane Ibrahim Niasse. Le président Sidy Lamine Niasse a ainsi rejoint sa dernière demeure aux environs de 15 h 50.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags