Kaolack/ Opérations de nettoiement décentralisé. L’UCGD s’investit dans le désencombrement des routes nationales

Dans la poursuite de son programme relatif au nettoiement décentralisé, l’unité de coordination de la gestion des déchets solides (Ucgd) en partenariat avec les collectivités locales, ses pôles régionaux et autres partenaires locaux, a poursuivi hier à Kaolack cette série d’opérations par le nettoiement et désencombrement des routes nationales. Ces opérations auxquelles participent plusieurs dizaines de jeunes a d’abord débuté au courant des mois passés. Elles concernaient surtout les différentes artères entrecroisées sur le périmètre communal avant d’aboutir aujourd’hui sur les quatre (4) voies sortant. Prévue pour embellir les voies nationales en leur offrant un décor idéal, cette stratégie a surtout pour but de dégager toutes ces routes, et engloutir surtout les nombreux dépotoirs sauvages d’ordures ménagères, illégalement constitués au niveau de certaines bretelles et sites d’entrée connues pour avoir toujours donné à la ville de Kaolack une réputation inopportune. Aussi lancée pour accompagner les communes dans la gestion de leurs déchets, cette croisade contre l’insalubrité et l’encombrement des voies, selon le coordonnateur national de l’Ucgd Ousmane Ndao, « est le maillon d’un large programme d’intervention débuté en amont dans la région de Kaolack. Cette intervention s’articule autour de la construction des infrastructures de valorisation des déchets (Civd) avec l’accompagnement de la Banque Islamique de Développement (Bid), et d’autres centres de regroupement normalisés autrement appelés « sites relais » pour la collecte ». Malgré le poids de l’encombrement constaté sur les voies et lieux publics du secteur urbain et périurbain et qui réduit souvent le périmètre d’action des équipes de nettoiement déployées sur le terrain, des brigades de concessionnaires assurant la collecte sont déjà opérationnelles plusieurs mois auparavant et poursuivent leurs opérations de routine dans la ville de Kaolack où la production minimale de déchets collectée chaque jour est au moins estimée à 200.000 t.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags