Kaolack: Pape Kaly Niang renvoie trois ASP

Ces jeunes qui ont vu leur galère prolongé il  y a de cela deux mois à la maison des œuvres de Kaolack, Les ASP ne parlent plus le même langage avec leur direction. En effet, trois parmi eux ont été remerciés par le billet du préfet de Kaolack pour avoir revendiquer des meilleures conditions de travail et des avancements dans leur travail. Pour El Mansour Dione, un des victimes, Pape Kaly Niang a montré ses limites et qu’il doit quitter la tête de l’agence puisque sous sa tutelle, rien n’a évolué. «C’est avant-hier que le préfet du département de Kaolack m’a reçu dans son bureau pour me signifier que j’étais identifié dans une manifestation publique diffusée dans les medias  parmi un groupe d’ASP qui faisaient des revendications contre la direction générale. Devant mon refus de m’expliquer avec lui, il m’a signifié que mon contrat n’a été pas été renouvelé en brandissant un document qui stipule que notre contrat n’a pas été renouvelé. Ce qui est totalement faux puisque cela a été fait et j’en veux pour preuve, j’ai reçu mon salaire de ce mois. Mon contrat a été belle et bien renouvelé » explique-t-il. Il estime qu’ils sont  livrés à eux même depuis deux ans de service, ils sont des civiles qui n’ont pas leur mot à dire ni dans leurs salaires encore moins dans les difficiles de travail. Une situation qu’ils ne peuvent plus supporter. « Pape Kaly Niang est un incapable. Depuis qu’il est là, notre statut n’a pas changé. Pour des personnes civiles ou paramilitaires, nos salaires ne progressent pas. C’est une aberration. Pape Kaly Niang doit quitter la tête de cette agence. Nous lançons un appel aux agents de sécurité de proximité des 45 départements de ne pas se laisser faire. Il faut qu’on se donne la main pour que cette forfaiture ne passe pas. Nous demandons aussi au chef de l’état d’agir. Cet agence ne peut pas émerger tant que pape Kaly Niang est à la tête, il n’a qu’à retourner au tribunal pour plaider ses dossiers au lieu de pourrir la vie de ses jeunes qui se battent corps et âmes pour la sécurité du pays » fustige-t-il.

Auteur: 
MARIE BERNADETTE SENE

Commentaires

1

merci d’éviter les fautes de français pour le jeune public qui vous lit

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags